Économie sociale

Les réseaux de recherche spécialisés sur l’ESS se rencontrent à Paris, à l’initiative de l’Addes

Les réseaux de recherche en ESS sont aujourd’hui nombreux, tant en France que dans le monde. Certains sont anciens et bien connus, tels le Ciriec, Emes ou le Riuess. D’autres sont plus récents ou plus confidentiels, comme Gestion des entreprises sociales et solidaires (GESS), l’Institut Polanyi ou la Manufacture coopérative.

Au colloque international de l’AFEP-IIPPE, les chercheurs en économie politique mettent l’ESS à l’honneur

Du 2 au 5 juillet dernier s’est tenu le neuvième congrès de l’Association française d’économie politique (Afep) à Sciences Po-Lille, sur le thème « Penser l’économie de demain et le futur de l’économie politique ». L’Afep fêtait ses dix ans de combat en faveur d’une science économique pluraliste et ouverte aux sciences sociales.

La longue marche vers la création d’un compte satellite de l’ESS connait une avancée majeure

Un compte satellite constitue un cadre de présentation des données statistiques d’un domaine particulier de l’économie au sein de la comptabilité nationale. L’éducation, la protection sociale, la santé, l’environnement, le logement, les transports, etc. bénéficient d’un compte satellite en France.

L’Entreprise de l’ESS et la loi Pacte font la rentrée des « Dialogues de la Recma »

La rentrée des « Dialogues de la Recma » s’est déroulée à la Confédération générale des Scop après la parution du n° 353 (juillet 2019), consacré à l’entreprise de l’ESS. « On s’attendait à ce que l’entreprise de l’ESS soit au cœur des réflexions en cours sur l’entreprise et la loi Pacte, ce n’est pas le cas. Pourquoi cette absence et pourquoi deux lois distinctes pour parler d’une entreprise responsable, avec d’un côté la loi ESS de 2014 qui consacre l’ESS et son modèle d’entreprise, et de l’autre la loi Pacte de 2019 ?

Le « tipping point » ou « 10 % pour tout changer »

Durant cette rencontre, l’opération « 10 % pour tout changer » lancée fin mai par le Haut-Commissaire à l’ESS Christophe Itier a aussi été évoquée. Initialement précédée d’une série de rencontres et de consultations en avril et en mai avec plus d’une centaine d’entreprises, d’associations, de start-up, d’acteurs de l’économie sociale et solidaire, etc., l’initiative consiste à créer « une nouvelle coalition d’entreprises engagées ».

ESS France et le CN Cress fusionnent

Qui va conduire ce chantier et remettre le rapport au Haut-Commissaire ? ESS France et le Conseil national des chambres régionales de l’économie sociale et solidaire (CN Cress) n’ont pas encore fusionné, mais sont désormais engagés dans un processus. Un projet détaillé de fusion est attendu pour la fin de l’année, avec une représentation nationale de l’ESS qui devrait être effectivement unifiée courant 2020. Le modèle retenu est celui d’une fusion-absorption par ESS France du CN Cress, même si la taille de ce dernier est plus importante.

Le rôle pivot de l’ESS dans l’économie rurale

L’étude Tressons, « ESS et ruralités », réalisée en partenariat par l’Avise et le RTES afin de caractériser la place et le rôle de l’ESS en milieu rural et assurer ainsi un meilleur fléchage des financements du Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader), est enfin parue. Que montre-t-elle ? À partir des années 1950, la structuration des espaces ruraux a été profondément modifiée par l’exode rural, l’arrivée des néoruraux et un processus de tertiarisation de l’économie.

Quand les collectivités locales s’engagent au niveau international...

La terminologie « économie sociale et solidaire » ne fait pas vraiment partie des classifications utilisées par les acteurs de la coopération internationale (ONG, pouvoirs publics, collectivités territoriales). Même lorsque ces projets impliquent des acteurs et des structures de l’ESS, la dimension ESS des coopérations n’est pas toujours repérable.