création d'entreprise

Les coopératives symbolisent l'espoir de vivre le travail autrement

Une entreprise avec un petit supplément d’âme. Voilà comment, en écoutant Arnault Leroy, on pourrait définir une coopérative. Cofondateur d’AlterBative, une société coopérative et participative (Scop) spécialisée dans l’écoconstruction en Poitou-Charentes, ce trentenaire se réjouit de cette structure où « tout le monde a son mot à dire lorsque des décisions sont à prendre », et dans laquelle « on est plus qu’un simple salarié. »

Prix CRÉENSO, Prix du Créateur d’une Entreprise Sociale - candidatures jusqu'au 5 septembre 2014

l’IÉSEG School of Management organise avec la Fondation Immochan le Prix CRÉENSO, Prix du Créateur d’une Entreprise Sociale.

Il offre à une dizaine de créateurs d’entreprise ayant une visée socialement responsable d’être accompagnés et soutenus dans les premières étapes de leur développement, grâce à une double dotation :
-un accompagnement par un étudiant de Master de l’IÉSEG,
-ainsi qu’une dotation financière pour les 3 premiers lauréats (10 000 € pour le 1er, et 5 000 € pour les 2e et 3e).

Prix CRÉENSO du Créateur d’une Entreprise Sociale, jusqu'au 6 septembre 2013

Le Prix CRÉENSO, Prix du Créateur d’une Entreprise Sociale permet à une dizaine de créateurs d’entreprise ayant une visée socialement responsable d’être accompagnés et soutenus dans les premières étapes de leur développement, grâce à une double dotation : un accompagnement par un étudiant de Master, ainsi qu’une dotation financière pour les 3 premiers lauréats (10 000 € pour le 1er, et 5 000 € pour les 2ème et 3ème). La date limite de réception des candidatures pour l’édition 2013 est fixée au 6 septembre 2012.

"Co-operative Entrepreneurship: Co-operate for Growth"

The Co-operative Education Trust Scotland is pleased to announce the launch of its new higher education resource ‘Co-operative Entrepreneurship: Co-operate for Growth’. Co-operative Entrepreneurship provides an informative practical guide to the nature and process of establishing a co-operative enterprise. Drawing on best practice and international guidelines, this text is suitable for students engaged in new venture creation projects, as well as graduates looking to develop their commercial idea. Co-operative Entrepreneurship is essential reading for young people looking for inspiration and an alternative way of generating employment. Available for free under the Creative Commons license, the resource can be accessed at http://www.abdn.ac.uk/cets/resources/coop-entrep/.

CréaRîF Entreprendre autrement 2012, jusqu'au 15 mars

Concours CréaRîF Entreprendre autrement : 40 000€ de dotations pour les entrepreneur-e-s de l’économie sociale et solidaire francilien-ne-s. Vous souhaitez créer une association, une coopérative ou une entreprise sociale qui répond aux besoins sociaux ou environnementaux de votre territoire ? Vous voulez développer votre entreprise d’économie sociale et solidaire ? Votre projet est innovant ? Participez au concours CréaRîF Entreprendre autrement 2012.

Des agence territoriales de développement économique de l’ESS

Le 15 juin, le Conseil national des chambres régionales de l’économie sociale (CNCres) a élu son nouveau président, Jean-Louis Cabrespine qui succède à Yannick Barbançon. L’assemblée générale fut l’occasion de présenter le projet d’agence de développement économique porté par les Cres  auprès de la mission Vercamer et son constat de l’absence de dispositif généralisé d’appui à la création et au développement adapté aux entreprises de l’économie sociale et solidaire.

L’économie sociale entre informel et formel Paradoxes et innovations

Annie Dussuet et Jean-Marc Lauzanas (dir.). Presse universitaires de Rennes, 2007.

Le soutien de la Délégation interministérielle à l’économie sociale (DIES, devenue DIIESES) ne se limite pas à un aspect financier ou à une reconnaissance institutionnelle. Le programme de recherche que la délégation a lancé en 2004 a en effet permis la publication de nombreux travaux universitaires. Cet ouvrage collectif en témoigne.
Les contributions réunies dans ce livre portent sur sept domaines appliqués à un territoire, l’ouest de la France : le soutien et l’accompagnement à la création d’entreprise, la mise en place de réseaux territoriaux de l’économie sociale, les services aux familles, le tourisme associatif, la finance solidaire, l’environnement et le sport. 

Banques coopératives et innovations sociales

Les pratiques industrielles et commerciales des banques coopératives coexistent avec des innovations sociales. A partir d’une enquête de terrain originale menée en France, l’article tente d’appréhender, en référence aux travaux de C. Vienney (1980, 1994), la capacité d’innovation sociale de ces banques relativement aux banques « SA ». Une différenciation utile est établie entre processus de banalisation et processus d’institutionnalisation. En s’intéressant à l’articulation entre règles, acteurs et organisation et à travers une analyse des services, des produits ou des dispositifs associés à ces différents types de banques, les auteurs soulignent la capacité des banques coopératives à répondre à des besoins non satisfaits par le marché, en privilégiant l’utilité du service sur la rentabilité. C’est aussi la capacité à mobiliser des acteurs collectifs dans le cadre de rapports de réciprocité entre les associés et l’organisation, en bref à faire vivre une démocratie économique, qui est mise en exergue.

Numéro de revue: 
301
Année de publication: 
2006
Fichier attachéTaille
PDF icon 301_025041.pdf195.31 Ko
Auteur(s): 
Richez-Battesti N. Gianfaldoni P. Gloukoviezoff G. Alcaras J.-R.

La création d’entreprise dans l’économie sociale : le rôle des grands acteurs du secteur

Cet article appréhende l’économie sociale dans sa définition la plus large, qui repose sur l’idée de la résolution du conflit entreprise-société par l’entrepreneuriat et au sein de l’économique. La création d’entreprises nouvelles apparaît donc comme un enjeu stratégique. Cependant, au sein même de l’économie sociale comme dans sa relation à la société naissent des tensions qui affectent sa capacité à se développer et à se régénérer, en particulier par la création de nouvelles entités actualisant ses principes et ses valeurs en réponse à des besoins sociétaux. Après avoir analysé les freins à la création d’entreprise, qu’ils soient internes ou externes à l’économie sociale, l’auteur identifie certaines actions à mener pour faire mieux connaître et reconnaître l’économie sociale et pour favoriser l’émergence d’entrepreneurs sociaux et leur accompagnement. Nourri par les travaux du séminaire d’application de la chaire « Entrepreneuriat social » de l’Essec en 2004 (**), l’article souligne notamment l’importance de l’investissement méthodologique en matière de création.

Numéro de revue: 
305
Année de publication: 
2007
Fichier attachéTaille
PDF icon 305_008031.pdf195.31 Ko
Auteur(s): 
Sibieude T.