Mutualité française

Le monde mutualiste a son mot à dire sur les politiques de santé

Dans ce contexte d’incertitude, le pire serait, pour le mouvement mutualiste, d’attendre de savoir à quelle sauce il sera mangé. Bien au contraire, la Mutualité française entend, selon les termes de son président à l’assemblée générale de juin 2017, « être acteur et force de proposition ». Cette volonté s’est concrétisée lors de la campagne présidentielle par une interpellation continue des candidats sur leurs intentions en matière de politique de santé.

Les mutuelles de santé dans l’expectative

Le résultat de l’élection présidentielle était très attendu par la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF) qui, avant le second tour, avait appelé officiellement à faire barrage au Front national. Dès lors, à quoi les mutuelles de santé doivent-elles s’attendre au long de ce quinquennat ? Comme tous les autres candidats, Emmanuel Macron a promis de prendre des mesures propres à améliorer la couverture santé des Français.

Mutuelles : la valse des rapprochements et divorces continue

Les assemblées générales mutualistes de juin confirment le paysage mouvementé de la Mutualité. La Mutuelle générale environnement et territoires (MGET) officialise sa fusion avec la Mutuelle générale de l’Education nationale (MGEN), alors que la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) quitte la Mutualité Fonction publique (MFP) et se rapproche de Groupe Pasteur Mutualité.