finance solidaire

IXes rencontres du Riuess à Roanne : « Entreprendre en économie sociale et solidaire : une question politique ? » 17-18 juin 2009 Roanne

Les 17 et 18 juin 2009 se sont tenues à Roanne les IXes rencontres du Réseau interuniversitaire de l’économie sociale et solidaire (Riuess). Dans la ville d’où Henri Desroche est originaire, les participants se sont interrogés sur le thème « Entreprendre en économie sociale et solidaire : une question politique ? ». Autrement dit, alors qu’il est fréquent de parler de banalisation des entreprises de l’ESS, l’ambition du colloque a été de réinterroger le pôle moins économique de l’ESS. Il n’est plus sérieusement contesté que l’ESS ait une dimension économique, mais il reste alors à repérer les caractéristiques de cette activité qui la distinguent de celle des entreprises capitalistes. L’hypothèse qu’a voulu éprouver le réseau était que la finalité politique pouvait être une de ces caractéristiques.

L’économie sociale entre informel et formel Paradoxes et innovations

Annie Dussuet et Jean-Marc Lauzanas (dir.). Presse universitaires de Rennes, 2007.

Le soutien de la Délégation interministérielle à l’économie sociale (DIES, devenue DIIESES) ne se limite pas à un aspect financier ou à une reconnaissance institutionnelle. Le programme de recherche que la délégation a lancé en 2004 a en effet permis la publication de nombreux travaux universitaires. Cet ouvrage collectif en témoigne.
Les contributions réunies dans ce livre portent sur sept domaines appliqués à un territoire, l’ouest de la France : le soutien et l’accompagnement à la création d’entreprise, la mise en place de réseaux territoriaux de l’économie sociale, les services aux familles, le tourisme associatif, la finance solidaire, l’environnement et le sport. 

VIIIes rencontres du Riuess en Espagne, mai 2008

Economie sociale et solidaire, développement, mobilité et relocalisations : tel était le thème des VIIIes rencontres du Réseau inter-universitaire de l’économie sociale et solidaire (Riess), qui se sont tenues à Barcelone les 8 et 9 mai 2008. C’est avec ce thème que le travail entrepris depuis déjà huit ans a été poursuivi, dans la continuité et l’approfondissement.

Economie sociale et solidaire et politique de la ville

Si économie sociale et solidaire et territoire sont intrinsèquement liés, les modes d’action évoluent. Comment le rôle de l’économie sociale et solidaire dans le développement des territoires se recompose-t-il aujourd’hui ? L’article propose plusieurs axes d’analyse de ces évolutions. Là où l’économie sociale participait à l’aménagement du territoire, on s’inscrit désormais dans une dynamique de développement local rural et urbain. Les organisations de l’économie sociale et solidaire y trouvent des positionnements différenciés : accompagnant l’essor démographique et économique par l’offre de nouveaux services, elles représentent aussi des freins à la déqualification des territoires (structures d’insertion, Scop…), prennent en charge certains coûts sociaux et cherchent à corriger des déséquilibres (finance solidaire…). S’appuyant sur de nombreux exemples, les auteurs éclairent l’action des organisations d’ESS dans la construction de nouveaux processus de solidarisation, de la ville à la campagne.

Numéro de revue: 
296
Année de publication: 
2005
Fichier attachéTaille
PDF icon 296_070082.pdf195.31 Ko
Auteur(s): 
Demoustier D., Vallat D.

La finance solidaire en France : coupler intermédiation financière et intermédiation sociale

L'offre répertoriée montre une diversité d'acteurs, se caractérisant par des différences de statut et des niveaux d'intervention variables. Outre la prise en charge de besoins de crédit qui ne sont couverts ni par l'Etat ni par le marché, ces organismes de finance solidaire jouent, vis-à-vis des populations bénéficiaires, un rôle spécifique d'accompagnement. Risquées si l'on considère le type de public concerné, ces expériences produisent néan- moins des effets qui dépassent la seule question financière : clarification du projet, développement des compétences, création d'un réseau relationnel, activation de soutiens. L'accès au crédit se double ainsi d'un véritable processus de resocialisation. 

Numéro de revue: 
277
Année de publication: 
2000
Auteur(s): 
Isabelle Guérin

Quelle(s) responsabilité(s) pour les finances solidaires ?

L’idée de responsabilité sociale est associée à une notion d’éthique, qui formalise des valeurs, des normes, des repères au travail, liés au développement durable. En d’autres termes, cela signifie que toute organisation économique doit prendre en compte l’impact à la fois économique, social et environnemental de ses activités pour les rendre compatibles avec le développement durable. Interroger la responsabilité ne semble pas aller de soi ni chez les acteurs ni chez les théoriciens des finances solidaires, alors qu’elle est dominante dans le champ de l’investissement socialement responsable (ISR), c’est-à-dire des fonds éthiques et de l’activisme actionnarial. La responsabilité des finances solidaires contemporaines correspondrait-elle à celle de la finance socialement responsable, en introduisant des critères non financiers de gestion d’actifs, ou bien serait-elle « autre »? Les finances solidaires auraient-elles la responsabilité d’un développement socialement soutenable? Cet article interroge les différentes responsabilités exercées par les acteurs des finances solidaires en analysant les logiques d’action en présence, mais aussi les responsabilités attendues des formes modernes des finances solidaires.

Numéro de revue: 
304
Année de publication: 
2007
Fichier attachéTaille
PDF icon 304_027045.pdf195.31 Ko
Auteur(s): 
Taupin M.-T., Glémain P.