finance solidaire

FINANCE SOLIDAIRE : CARACTÉRISTIQUES ET USAGES D’UNE GRILLE D’ÉVALUATION DANS LA DÉCISION D’INVESTISSEMENT

A travers une recherche intervention, l’article analyse la grille d’évaluation utilisée par les membres d’un comité d’engagement lors du processus d’investissement solidaire. L’étude de ses caractéristiques et de sa fonction permet de comprendre les critères de choix de l’investissement solidaire. Les critères principaux sont fondés sur l’évaluation de l’utilité collective et sur la promotion du développement endogène. Ils reflètent la structure du fonds et son attachement à des valeurs de l’économie solidaire. L’analyse de son utilisation montre que l’outil, grâce à l’évaluation commune des critères, permet à chaque membre du réseau d’exprimer ses objectifs prioritaires et de pondérer les critères financiers et sociaux de manière à aboutir à une décision collective.

Numéro de revue: 
322
Année de publication: 
2011
Fichier attachéTaille
PDF icon recma322_096114.pdf500.69 Ko
Auteur(s): 
Pascale Terrisse, Muriel Jougleux

Les territoires des finances solidaires, une analyse régionale en Bretagne et dans les Pays de la Loire, de Pascal Glémain

Glémain P. (dir.). L’Harmattan, Paris, 2010, 226 p.

L’ouvrage rend compte des résultats d’un programme de recherche pour l’innovation sociale et le développement de l’économie sociale et solidaire. Pour entrer dans sa lecture, il faut évidemment sortir de la marginalisation de l’espace dans les théories économiques, mais aussi se dégager d’une acception purement physique du territoire pour explorer ses dimensions institutionnelles, économiques et sociales. En effet, là où l’on s’attendrait à un zonage géographique pour analyser la couverture des finances solidaires en région, on découvre progressivement une démarche dynamique qui appréhende les transformations de ces fi nances dans le grand ouest de la France.

Changement de présidence à la tête de la Febea

Fabio Salviato, ancien président de la Banca Etica, succède à Karol Sachs du Crédit Coopératif, comme président de la Fédération Européenne de finances et Banques Ethiques et Alternatives qui regroupe 24 banques et institutions financières de 11 pays de l'Union Européenne, ainsi que de Norvège et de Suisse. La Banca Etica devrait aussi être partie prenante du projet de banque éthique européenne avec la Nef et Fiare.

La politique du lien, les nouvelles dynamiques territoriales de l’économie sociale et solidaire

Xabier Itçaina (dir.), Presses universitaires de Rennes, coll. espaces et territoires, 2010, 383p.

Aboutissement de programmes de recherche et d’un colloque soutenus par la Délégation interministérielle à l’innovation, à l’expérimentation sociale et à l’économie sociale (DIIESES), cet ouvrage collectif présente 18 contributions traitant des dynamiques territoriales de l’économie sociale et solidaire (ESS) au plan local (« méso-économie territoriale ») à partir de quatre entrées complémentaires que constituent la transformation des matrices territoriales, l’impact des actions publiques, la question des finances solidaires et la place de pratiques militantes des acteurs dans le développement territorial. Si l’approche pluridisciplinaire revendiquée et la comparaison régionale ou transnationale apportent un éclairage utile à la compréhension des enjeux territoriaux, la lecture de l’ouvrage donne au lecteur le sentiment d’une juxtaposition de positions différenciées nourries par des légitimités disciplinaires et la diversité des terrains retenus.

Fin de partie. Un texte de M. Hipszman sur la finance solidaire

Deux ans nous séparent de la faillite de la banque Lehman Brothers et déjà cet événement paraît appartenir à un passé lointain. Et pourtant qu’on se remémore l’énorme stupeur qui a frappé le monde dans les heures et les jours qui en ont suivi l’annonce. Que n’a t-on pas entendu de la bouche même de ceux qui il y a peu encore célébraient le culte du veau d’or. N’a-t-on pas entendu Alan Greespan, ancien président de la Fed, l’un de ses grands prêtres aller jusqu’à faire acte de contrition.

De la Nef (Nouvelle économie fraternelle) à la BEE (Banque éthique européenne), esquisse et enjeux d’une trajectoire

La Nouvelle Economie fraternelle (Nef), coopérative de finance solidaire française, prépare avec des partenaires européens la création de la Banque éthique européenne (BEE). La petite coopérative de finance solidaire opère là un double changement d’échelle en devenant une banque de plein exercice dans un cadre de dimension européenne. L’article reconstitue la trajectoire de cette organisation dans le cadre d’une analyse de processus. Son modèle économique basé sur une intermédiation simple et transparente et son approche pour dynamiser de nouvelles formes de proximité et mobiliser le réseau social fournissent la trame de notre réflexion pour mettre au jour les ingrédients (projet social, nature et forme du sociétariat, contexte économique et réglementaire, etc.) qui induisent la succession des séquences du processus évolutif de la Nef et ses bifurcations.

Numéro de revue: 
318
Année de publication: 
2010
Fichier attachéTaille
PDF icon Recma318_022038.pdf431.42 Ko
Auteur(s): 
Béatrice Chauvin, Ariel Mendez et Nadine Richez-Battesti

"Finance coopérative et développement durable", conférence Euricse, Trento (Italie), 8-10 juin 2011 (contribution à envoyer avant le 31 dec)

L'Euricse (European research institute on cooperatives and social entreprises) et l’EACB (European Association of Cooperative Banks) organisent la seconde conférence sur « Finance coopérative et développement durable » à Trento les 8-10 juin 2011. Les contributions sont à soumettre avant le 31 décembre 2010.

Téléchargez l'appel à contribution

Finance responsable : Les Amis de la Terre enterrent l’ISR

Les Amis de la Terre publient aujourd’hui le rapport "l'investissement socialement responsable : l’heure du tri" qui analyse la composition des fonds dits "éthiques" ou "ISR" (Investissement socialement responsable) et met ainsi en lumière l’écart entre la promesse des intitulés et la réalité des faits. Ces fonds sont en effet investis dans des entreprises multinationales ayant des pratiques sociales et environnementales désastreuses. La publication du rapport s’accompagne de la sortie du guide éco-citoyen "Environnement : comment choisir mon épargne ?"  qui montre que de réelles alternatives existent, à commencer par les investissements solidaires