ONG

New B : syndicats, ONG, entreprises sociales fondent une nouvelle banque coopérative en Belgique

Une cinquantaine d'organisations sociales annoncent le lancement imminent de "New B", une nouvelle banque coopérative qui se veut "transparente" et "sobre". Syndicats, ONG, organisations à but social et environnemental: ils sont une cinquantaine à avoir uni leurs efforts pour mettre sur pied une nouvelle banque coopérative.

6 propositions de Coordination sud et de l'AMCP pour la présidence française du G8 et du G20

Jean-Louis Vielajus, Président de Coordination Sud, dans l'éditorial de la dernière lettre d'information de la CPCA dont il est administrateur, rappelle que la France préside cette année les sommets du G8 (26 -27 mai, Deauville) et du G20 (3-4 novembre, Cannes). Coordination SUD et l’Association Mondiale de lutte Contre la Pauvreté (AMCP) se mobilisent pour favoriser la construction de positions communes et porter la voix des ONG françaises de solidarité internationale.

Groupes de producteurs et ONG dans l’Ouest-Cameroun, dynamiques associatives et appuis extérieurs

"Dans les campagnes de l’Ouest Cameroun, durement affectées par l’effondrement de la production caféière et du système d’encadrement étatique, on assiste actuellement à la multiplication de nouvelles organisations paysannes (groupes de producteurs et unions), qui mettent en place des formes de coopération souples et égalitaires, expérimentent de nouvelles cultures ou activités et cherchent à renforcer leur position sur le marché. Des ONG leur fournissent un appui multiforme, assumant en partie les fonctions d’encadrement abandonnées par l’Etat. L’article montre que les relations effectives de ces ONG avec les organisations paysannes revêtent un caractère souvent inégal, peu propice à une collaboration efficace ; toutefois, la concertation qu’elles suscitent peut contribuer à la dynamique du mouvement paysan."

Numéro de revue: 
298
Année de publication: 
2005
Fichier attachéTaille
PDF icon 298_026039.pdf195.31 Ko
Auteur(s): 
Guillermou Y.

Economie solidaire et nouvelles formes de gouvernance au Sud, les associations de développement local au Maroc

Les acteurs de la société civile jouent un rôle essentiel dans les politiques de développement des pays du Sud. Issue d’interactions entre dynamiques transnationales, logiques nationales et initiatives locales, l’aide tend à se décentraliser, privilégiant l’appropriation des processus de développement sur le terrain. En lien avec les autorités publiques et les entreprises privées, divers types d’associations constitutives de la société civile participent à de nouveaux modes de gouvernance. L’hétérogénéité prime là où l’on rencontre aussi bien des organisations non gouvernementales (ONG), nationales ou étrangères, que des associations de quartier, communautaires ou rurales, des réseaux informels. L’article apporte une grille de lecture en appui sur trois critères : origines et fondements de l’association, degré d’hybridation des ressources, finalité de l’association. En la confrontant au contexte marocain, les auteurs proposent une typologie des associations de développement local qui décline différents niveaux d’autonomie.

Numéro de revue: 
295
Année de publication: 
2005
Fichier attachéTaille
PDF icon 295_070093.pdf195.31 Ko
Auteur(s): 
Baron C., Hattab-Christmann M.