Etat

David Bollier "Les communs nous aident à sortir du carcan de l’économie néolibérale"

L'observatoire des multinationales publie un riche entretien avec David Bollier à l'occasion de la sortie de son livre La Renaissance des communs. Pour une société de coopération et de partage aux éditions Charles Léopold Mayer, où il est question d'auto-organisation entre pairs, de coopération, de la différence entre les biens publics et les biens communs, de privatisation, d'enclosure, de la différence entre l'ESS et les communs ... Extraits.

Décentralisation et réforme de l'Etat: Les priorités de l'Uniopss pour les 5 ans à venir

Dans la continuité de sa plateforme pour la campagne de l’élection présidentielle, l’Uniopss interpelle le nouveau gouvernement, en communiquant ses Préoccupations prioritaires pour les 5 ans à venir. Dans le secteur de la Décentralisation et réforme de l'Etat, l'Uniopss définit les priorités suivantes : 

1. Faire le bilan de la réforme de la loi du 21 juillet 2009 portant création des ARS

Les coopératives peuvent elles relancer l'économie cubaine?

Après 22 ans de "période spéciale", de pénuries et de souffrances, l'économie cubaine souvre doucement. Les coopératives ont un rôle important à jouer dans ce redressement, à condition de se départir de l'expérience des coopératives d'Etat, qui ont notamment échoué dans le domaine agricole depuis 2008 et de soutenir l'entrepreneuriat coopératif.

Associations : "Faire vivre la charte des engagements réciproques"... mais la fiscalité des dons?

La nomination de Valérie Fourneyron au ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative satisfait la CPCA. Dans un entretien accordé à la Conférence permanente des coordinations associative, la ministre rappelle en effet que « depuis 2001, nous avons une boussole : la Charte des engagements réciproques. Je souhaite la faire vivre. Ma première action est donc de bien positionner ce dialogue avec les acteurs existants.

Electrification du Burkina Faso: les coopératives asphyxiées par les dettes publiques

L'électrification de l'ouest rural du Burkina Faso, objectif gouvernemental, est réalisée par des coopératives. Le développement économique qui s'en suit est ralenti voire compromis par le non-paiement des factures dues par les services publics (santé notamment) aux coopératives. Un article de Mahamadi TIEGNA pour lefaso.net .

Le rôle de l’Etat dans l’économie sociale en Algérie, par C. Mustapha et B. Abdellah

L’originalité de l’expérience de l’économie sociale en Algérie tient à la participation directe de l’Etat comme levier nécessaire d’animation et d’encadrement dans la reconstruction d’un lien social qui se délite, notamment sous les effets de la mondialisation. L’Etat-providence est en passe de devenir simplement régulateur tant sur le plan économique (restructuration) que sur le plan social (gestion des eff ets du programme d’ajustement structurel). Deux formes de solidarité ont caractérisé jusqu’alors l’économie sociale en Algérie. La première, ancestrale et religieuse, survit jusqu’à nos jours, mais elle a été restructurée par la voie associative. La seconde est la forme institutionnalisée à partir de l’Indépendance. Jusqu’en 1990, elle a été pilotée par l’Etat, dans le contexte de la construction d’une société à orientation socialiste.