bénévolat

La France bénévole, 10e édition

Sous la direction de Cécile BAZIN et Jacques MALET, Recherches et solidarités vient de publier sa 10e enquête sur la France bénévole.  "Les valeurs choisies par les bénévoles, sont dans l’ordre : solidarité, tolérance, famille ; pour l’ensemble des Français : famille, honnêteté, justice. Tout le monde se retrouve donc sur la famille, mais l’ensemble des Français préfèrent l’honnêteté et la justice aux notions de solidarité et de tolérance. Les bénévoles croient beaucoup plus à l’entraide (88% contre 61%) et à la générosité (39% contre 30%), quand l’ensemble des Français comptent davantage sur la protection sociale (32% contre 24%) et les aides sociales (13% contre 7%).

Appel à projets 2012 du Fonds pour le développement de la vie associative, jusqu'au 10 avril

L’appel à projets national 2012 du FDVA, dont l’objet est de contribuer au développement des associations, est lancé. L’action du Fonds se traduit notamment par l’attribution de subventions au profit des bénévoles pour des formations tournées vers des projets associatifs mais aussi pour des formations techniques liées aux activités ou au fonctionnement des associations.

LE SENS DU TRAVAIL À LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE Entre engagement pour la cause et engagement dans le travail

Au travers de la perception des salariés et des bénévoles de la Croix- Rouge française (CRF), l’article met en évidence les tensions et les ambivalences du « sens du travail » dans les organisations de l’économie sociale et solidaire. Pour les salariés qualifiés, travailler à la CRF est clairement un choix rationnel, tandis que pour d’autres (qualifiés ou non), c’est un choix contraint par l’absence d’alternative sur le marché du travail local. Pour les bénévoles, le sens de l’engagement à la CRF est résolument pluriel (entre vocation, carrière et quête identitaire) et fortement lié à leur trajectoire personnelle. Un sentiment est au contraire largement partagé par tous les bénévoles, les élus comme ceux de terrain : celui d’être soumis, dans leur travail quotidien, à une exigence de professionnalisation de plus en plus forte et à des contraintes très proches de celles des salariés (charge de travail, flexibilité, respect de normes).

Numéro de revue: 
323
Année de publication: 
2012
Fichier attachéTaille
PDF icon recma323_2012_064081.pdf660.54 Ko
Auteur(s): 
Monique Combes-Joret et Laëtitia Lethielleux

"Développer, accompagner et valoriser le bénévolat", note du Centre d'analyse stratégique

L’activité bénévole concerne aujourd’hui près d’un Français sur trois (32 % des plus de 18 ans). Ils s’engagent dans des domaines aussi variés que le sport, l’économie, la culture, la politique, le syndicalisme ou encore l’intervention humanitaire ou sociale. Si l’engagement est massif, la disparité reste grande en fonction :

Etude de Recherches et solidarités : tassement des créations d'association et de l'emploi associatif, évolution du profil des bénévoles

R&S confirme un tassement des créations d’associations : le bilan 2010-2011, arrêté fin août (66.500) marque une nouvelle baisse du nombre de créations (- 3,5%), consécutive à la diminution constatée (- 6%) en 2009-2010.

Connaissance des associations : recommandations au Conseil national de l’information statistique

Suite à la dernière Conférence nationale de la vie associative (décembre 2009, voir Recma n°315), le Conseil national de l’information statistique a chargé un groupe de travail mené par Jérôme Accardo (Insee), Edith Archambault (Paris I, Addes, Recma) et Brahim Laouisset (Direction de la jeunesse et de la vie associative) de faire des recommandations pour améliorer la connaissance statistique des associations. Le groupe vient de remettre son rapport.