emploi

4e forum de l'emploi et des métiers dans l'ESS en Rhône-Alpes, Lyon 25 nov 2011

Au regard de ses 2 millions d’emplois, répartis dans 215 000 établissements employeurs, l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) joue un rôle central dans l’économie française. En région également, le secteur est en développement, puisque l’ESS, véritable vivier d’emplois, d’insertion et de création d'activité qui attire de plus en plus de candidats, soucieux de concilier travail et valeurs personnelles / de donner du sens à leur travail, représente 10% de l’emploi salarié rhônalpin (source : Panorama de l'économie sociale et solidaire 2010).

La place du secteur associatif et de l’action sociale dans l’économie

La place du secteur associatif et de l’action sociale dans l’économie. Deux dimensions de la vie sociale à l’aune des comptes nationaux. Par Mélanie Vanderschelden, division Synthèse générale des comptes, Insee

Les institutions sans but lucratif au service des ménages employaient 900 000 personnes en 2008, soit 3 % de l’emploi total. Elles ont versé 23 milliards d’euros de rémunérations et acheté pour près de 17 milliards d’euros de biens et services (y compris investissement). Ce faisant, elles ont produit et distribué gratuitement ou presque des services pour un coût de 40 milliards d’euros. La moitié de ces services relève d’activités d’enseignement et d’activités récréatives, sportives et culturelles, l’autre moitié relève de l’aide aux personnes handicapées et en difficulté. Mais la production d’action sociale correspond plus généralement à l’aide à l’ensemble des personnes fragiles ; elle s’élève en France à 62 milliards d’euros, car elle est aussi le fait d’autres acteurs de l’économie et couvre aussi d’autres publics, en particulier les personnes âgées. Les bénéficiaires, hébergés, accueillis à la journée ou pris en charge à domicile, financent 30 % du coût de l’action sociale.

Absences au travail dans l'ES : une étude exploratoire du Cides

Y a-t-il beaucoup d’absences pour raisons de santé dans l’économie sociale ? Quelles sont leurs causes ? L’« absentéisme » est-il un problème même dans l’économie sociale ? Quels peuvent être les liens éventuels entre conditions de travail et maladie ordinaire ? Quels enjeux de l’arrêt de travail sont à souligner ?Telles sont les questions sur lesquelles CIDES s’est penché en réalisant une importante étude sur les absences au travail des salariés de l’économie sociale. Et ce, à partir de données sur les arrêts de travail des salariés assurés en prévoyance collective par Chorum : plus de 25 000 employeurs, plus de 550 000 salariés, et près de 47 000 arrêts de travail pour l’année 2008. Cette étude a été réalisée en partenariat avec le CENS, laboratoire de sociologie de l’Université de Nantes.

Accompagner les mutations associatives, Rencontres nationales DLA 2011 Mercredi 12 octobre - Palais Brongniart, Paris

Le ministère du Travail, de l’Emploi, et de la Santé, la Caisse des Dépôts et l’Avise, organisent ces Rencontres pour mobiliser le plus grand nombre autour des enjeux de l’accompagnement associatif face aux mutations actuelles et futures du secteur.

Les entreprises sociales mettent en question la mesure de la qualité de l’emploi

Employant 2 529 936 salariés, les entreprises de l’économie sociale et solidaire ont réalisé 345 milliards € d’activité en 2010. Le Rapport annuel "L’entreprise sociale en mouvement", publié par le CEGES le 27 avril à l’occasion de son Assemblée générale, met en évidence le rôle clé des entreprises de l’économie sociale dans une réponse performante économiquement et pertinente socialement aux besoins sociaux notamment dans les secteurs de la santé, de l’action sociale et médico-sociale, de l’assurance, des sports et loisirs, de l’agro-alimentaire ou du commerce… « Fondées sur un principe de solidarité entre les personnes et non de rémunération du capital, les entreprises sociales portent une autre régulation économique des marchés en faveur d’une accessibilité pour tous, d’une modération des prix du marché et d’une adaptation aux besoins des personnes », indique Gérard Andreck, président de la MACIF et président du CEGES. Malgré les difficultés économiques notamment dans le secteur des services à la personne, les entreprises sociales demeurent plus créatrices d’emplois que les autres entreprises : la création d’emplois dans l’économie sociale est en moyenne supérieure d’un point à celle dans les autres entreprises, hors économie sociale.

Coopératives d'utilisation de matériel agricole : les chiffres clefs

Actrices du dynamisme de l’agriculture française, les 13 400 Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole (CUMA) jouent un rôle de plus en plus important dans le développement de l’emploi en milieu rural. Les principaux chiffres clés de cette famille coopérative sont disponibles dans la nouvelle édition des ‘’CUMA en chiffres’’, en accès libre sur le site internet de la fédération.

"Accompagner les petites et moyennes associations employeurs" Guide pratique

Un référentiel de pratiques à l’usage des acteurs du soutien, vient de paraître. Partageant une vision commune sur les enjeux de l’emploi associatif, l’Avise, Chorum, la CPCA, l’USGERES, le Crédit Coopératif et le RNMA ont initié, en 2008, une démarche en vue d’appuyer le soutien et l’accompagnement des petites et moyennes associations employeurs. De là est née l’idée d’outiller les opérateurs de l’accompagnement en leur fournissant un référentiel visant à améliorer leurs pratiques au quotidien.

L'Insee chiffre et cartographie l'emploi salarié dans l'ESS

Le n°1342 d'Insee Première paru en mars 2011 est consacré, sous la direction de Laurent Bisault, à l'emploi salarié dans le "tiers secteur" (en 2008).  La source statistique de ce travail est toujours la base de données Clap (Connaissance locale de l’appareil productif) utilisé par l'observatoire national de l'ESS  qui avait fait en son temps réagir les représentants de la coopération française

Quelle qualité de l’emploi dans l’ESS ? Une perspective plurielle par J. Maisonnasse, K. Melnik, F. Petrella et N. Richez-Battesti

Depuis la fin des années 1990, la qualité de l'emploi fait partie des préoccupations des institutions internationales aussi bien au niveau européen (Union européenne), qu'au niveau mondial (l'Organisation des Nations Unies et le Bureau International du Travail). Bien qu'avec le changement de contexte économique la priorité soit celle d’un accroissement quantitatif de l'emploi, la qualité de l'emploi reste toujours l'objet d'attention pour les institutions internationales et les recherches scientifiques.

Etude Chorum-CNCRES : "Départs à la retraite dans l’ESS : plus de 13% des salariés sont concernés d’ici 4 ans"

Chorum et le Conseil National des Chambres Régionales de l’Economie Sociale (CNCRES) ont présenté les résultats de l’étude : « Vieillissement de la population salariée dans l’Economie Sociale et Solidaire et renouvellement des équipes », à l’occasion de la signature d’un partenariat triennal pour renforcer la place de l’Observatoire national de l’Economie sociale et solidaire (ESS) por