emploi

L’emploi dans l’ESS: qu’en pensez-vous? Enquête de Ressources Solidaires

Qu’est-ce que ça veut dire de travailler dans l’économie sociale et solidaire? Pourquoi choisir ce système et non pas le modèle classique? Sur quelles bases recrute t-on dans ce secteur? C’est à ces questions que Ressources Solidaires voudrait  répondre pour tenter de mieux cerner cette alternative économique mais cette fois à travers la perception qu’en ont les acteurs.

Repères sur le secteur associatif sanitaire et social - Juin 2012

Les salariés du secteur associatif sanitaire et social sont au nombre de 999 306 à la fin 2011 (il ne s’agit pas d’emplois en ETP, car les temps partiels sont significatifs dans certaines composantes, notamment l’aide à domicile). Ces emplois sont percutés de manière variable par les effets d’une conjoncture qui de fait pèse différemment selon les sous-secteurs, malgré une tendance générale au resserrement des contraintes.

ESS: bilan de l'emploi en 2011, par Recherches & Solidarités

L’économie sociale, entendue sous le seul angle juridique, représente en 2011 : 200 000 établissements, 2 350 000 salariés, et une masse salariale de 51,6 milliards d’euros, dont 14% relèvent du régime agricole. Avec 2,35 millions de salariés, l’économie sociale (associations, coopératives, mutuelles et fondations) a représenté un emploi privé sur huit en 2011. Cet ensemble est principalement porté par le secteur associatif (83% des établissements et 77% des emplois). L’année 2011 marque un coup d’arrêt à la croissance continue de l’emploi dans l’économie sociale.

La création d'association toujours orientée à la baisse, l'emploi se stabilise et les responsables restent confiants. Note semestrielle de Recherches & Solidarités

Recherches et solidarités vient de publier sa note de conjoncture sur les associations. Après une année record en 2008-2009, la chute du nombre de créations avait été forte en 2009-2010 (moins 5,6%) et en 2010-2011 (moins 3,3%). Si le premier trimestre 2011-2012 (septembre – octobre - novembre) avait présenté une certaine stabilisation par rapport au premier trimestre 2010-2011, le deuxième trimestre (décembre – janvier – février) présentait une baisse en glissement annuel de 4%, et le troisième trimestre (mars – avril – mai) accuse un retrait de 4,4% par rapport au troisième trimestre 2010-2011. Sur le front de l’emploi, Recherches et solidarités enregistre sur la période une baisse de 22000 emploi. La masse salariale distribuée par le secteur associatif, y compris dans le secteur sous régime agricole est de l’ordre de 35 milliards d’euros par an. Elle a été pour la première fois en légère baisse au 3ème trimestre 2011. Elle augmente de 1,4% au 1 er trimestre 2012, pendant que la masse salariale de l’ensemble du secteur privé augmente de 0,7%.

Réunion d’information sur les carrières dans l’ESS, 26 juin 2012, Dijon

Une réunion d’information sur les carrières dans l’Economie Sociale et Solidaire, organisée par l’AFIJ (Association pour Faciliter l’Insertion professionnelle des Jeunes diplômés) avec l’intervention de la CRESS (Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire de Bourgogne), aura lieu le 26 juin 2012 à Dijon. Elle se déroulera de 14h à 16h 2 boulevard de Sévigné à Dijon.

LA QUALITÉ DE L’EMPLOI DANS L’ESS. Etude exploratoire sur la région des Pays de la Loire

A partir des premiers résultats d’une exploitation des déclarations annuelles de données sociales (DADS), l’article cherche à caractériser les emplois offerts dans les organisations d’ économie sociale et solidaire (ESS) des Pays de la Loire. Il donne également des informations sur les salariés qui occupent ces postes. L’ étude est réalisée avec le souci de comparer l’ESS aux autres secteurs de l’économie. Les domaines de la culture et de l’action sociale et médico-sociale font l’objet d’une attention plus particulière. Globalement considérée, l’ESS paraît avoir une part plus importante de « petits boulots », une moindre présence des temps complets et des contrats à durée indéterminée. Les salaires horaires y sont comparables à ceux du secteur public, mais inférieurs à ceux des sociétés privées à but lucratif, notamment pour les cadres supérieurs. L’examen des domaines de la culture et du social et médico-social fait cependant apparaître que les systèmes d’emploi et les performances de l’ESS en matière de qualité d’emploi sont très disparates.

Numéro de revue: 
323
Année de publication: 
2012
Fichier attachéTaille
PDF icon recma323_2012_044063.pdf723.92 Ko
Auteur(s): 
Franck Bailly, Karine Chapelle et Lionel Prouteau