emploi

Les coopératives créent 8 000 nouveaux emplois en Espagne

Au troisième trimestre 2012, les coopératives ont augmenté de 7,2% le nombre de nouveaux emplois, à une période où plus de 6,2 millions de chômeurs ont été recensés dans toute l’Europe. Les chiffres publiés par le ministère espagnol de l’Emploi confirment que les coopératives espagnoles ont créé 8000 nouveaux emplois au cours du premier semestre de 2012. Selon la Confédération espagnole des coopératives de travail associé (COCETA), le nombre d’emplois dans les coopératives de travailleurs a doublé au premier trimestre 2012 par rapport à l’année précédente. On recense maintenant plus de 250000 personnes travaillant dans 17 000 coopératives.

En 30 ans, Le Relais, groupe coopératif crée 2200 emplois solidaires

Un emploi créé par semaine depuis 1984. Une nette accélération depuis cinq ans, avec deux emplois créés par semaine. L’aventure commencée avec une poignée d’hommes, il y a près de trente ans dans un espace discret à proximité de la commune de Bruay-La-Buissière dans le Nord – Pas-de-Calais essaime aujourd’hui jusque sur le continent africain. Le Relais, groupe coopératif, a fait travailler 2200 salariés en 2012, dont près de 450 en Afrique. Avec près de 90 000 tonnes de textiles collectées, soit 55% de la collecte nationalement, il est le Premier acteur de la collecte, du tri et de la valorisation textile en France. Aujourd’hui, comme hier, explique son créateur Pierre Duponchel, « l’objet social de l’entreprise est de lutter contre l’exclusion par la création d’emplois ».

Forum Jeun’ESS, 13 juin, Paris

Le forum emploi Jeun’ESS est un événement d’ampleur, organisé par le programme Jeun’ESS, visant à mettre en lien les jeunes et les recruteurs autour d’offres de recrutement concrètes dans tous les domaines du secteur de l’ESS (Economie Sociale et Solidaire). Les postes à pourvoir le 13 juin 2013 lors du forum concernent des offres d’emplois, de stages et des contrats d’alternances et s’adressent à un public jeune (entre 16 et 30 ans), de tous niveaux de formation et de tous niveaux de qualification.

Scop : les chiffres 2012

Les Sociétés coopératives et participatives connaissent un développement régulier en France. En 2008, le nombre de Scop et de Scic était de 1 883 et les salariés (hors filiales) de 40 922. À fin 2012, on compte 2 165 sociétés coopératives et 43 860 salariés. 248 nouvelles Scop ont vu le jour en 2012, plus haut niveau de création depuis 2007, mais les défaillances sont également nombreuses, de sorte que le nombre net de Scop ne progresse "que" de 120, pour atteindre au total 2 165 coopératives employant 43860 salariés.

France Active : 25 ans, 29000 emplois créés en 2012

Créé en 1988, France Active propose un accompagnement et des financements solidaires qui permettent de viabiliser les projets et d’accéder aux circuits bancaires et financiers. Il donne ainsi aux chômeurs créateurs d’entreprise et aux entrepreneurs solidaires les mêmes chances d’accéder aux financements que les entreprises ordinaires. Grâce à ses partenaires, à ses mécènes et aux épargnants solidaires, France Active a favorisé en 2012 la création ou la consolidation de plus de 29000 emplois, en s’engageant aux côtés de près de 6200 porteurs de projet pour lesquels il a mobilisé plus de 218 millions d’euros. Pour mener son action, France Active s’appuie sur de nombreux partenaires et sur un réseau de 40 structures de proximité, appelées Fonds territoriaux, constituées de 500 professionnels et de 2000 bénévoles. Au plus proche du terrain, ils conseillent les entrepreneurs et financent leurs projets pour en garantir la pérennité. France Active est l’acteur de référence du microcrédit bancaire garanti et le premier financeur non bancaire des entreprises solidaires en France 

"Qualité de vie au travail dans l'Economie sociale et solidaire", 28 mars 2013, Paris

Dans l’Economie sociale, les évolutions sont nombreuses (métiers, caractéristiques des personnes accueillies, mutations institutionnelles, etc.). Ces bouleversements ont un double impact, aussi bien pour les structures que pour les professionnels. Pour les structures, ils se traduisent par des contraintes réglementaires et budgétaires qui affectent le bon fonctionnement des établissements, et pour les salariés, par une forte présence de contrats à temps partiel et de contrats aidés, mais aussi par de profondes évolutions des métiers. Comment comprendre et anticiper l’impact de ces évolutions ? Comment organiser le dialogue et se saisir de leviers d’action ? Quels sont les outils disponibles ? Une conférence organisée par Cides-Chorum, le 28 mars à l'Espace du Centenaire (Paris, gare de Lyon). Inscription avant le 19 mars 2013.

Un portail emploi-formation dans l’économie sociale

L'Usgeres (Union de Syndicats et Groupement d’Employeurs dans l’Economie Sociale), en partenariat avec Chorum, Crédit Coopératif, Pôle emploi, le ministère délégué chargé de l'économie sociale et solidaire et de la consommation et grâce aux offres d'emploi relayées depuis 10 ans par Ressources Solidaires lance un portail emploi-formation dans l’économie sociale