emploi

Pour une économie de la confiance en Europe : la contribution de l’ESS, présentation à Paris, le 26 février

Sous la direction de Nicole ALIX et Matthieu de NANTEUIL. La puissance des mutations conduit l’Europe à sortir du « prêt-à-penser » et réhabiliter les innombrables formes économiques hybrides qu’elle a jusqu’ici traitées comme dérogatoires par rapport au marché ou à l’Etat. Parmi elles, l’économie sociale et solidaire (ESS), qui compte plus de 14 millions de travailleurs dans l’Union européenne et couvre l’ensemble des Etats membres. Le caractère atypique de l’ESS n’est pas une faiblesse, mais un vecteur d’innovation socio-économique et de redynamisation de l’espace public démocratique. C’est une condition essentielle pour rétablir la confiance dans les activités de production et de consommation. C’est aussi le reflet d’un mouvement de société, dont le pouls bat au rythme des transformations numériques, énergétiques ou démographiques. C’est enfin le gage d’une politique de pluralité économique, portée par les citoyens au service de leur horizon collectif. Il ne saurait y avoir d’approfondissement de la démocratie politique sans démocratisation de la sphère économique : tel est le pari, pratique et théorique, de ce numéro de l’Option de Confrontations Europe.

Présentation de l'ouvrage et discussion le 26 février à Paris, de 17.00 à 19.00 h. dans les locaux du Parlement européen, 288 bd Saint Germain, métro Assemblée nationale

 

Marchés publics : des clauses sociales élargies pourraient créer 22000 emplois par an

Actuellement, d'après les chiffres donnés le 29 novembre par le ministre, ces clauses ne représentent que 1,3% des achats de l'Etat, et 3,3% de ceux des collectivités locales. Ces données sont en légère augmentation ces derniers temps au sein des collectivités locales pour les marchés supérieurs à 90.000 euros. Les clauses sociales sont ainsi passées de 6,4% en 2011 à 7,3%, d'après les chiffres de l'Observatoire économique de l'achat public. En revanche, ce pourcentage a évolué à la baisse côté Etat, passant de 2,6% à 1,8% entre 2011 et 2012. Le potentiel est pourtant important. En 2012, l'ensemble des marchés passés par les acheteurs publics (achats de travaux, de services et de fournitures) a atteint un montant de 75,5 milliards d'euros pour un total de 103.185 marchés. Un article de Emilie Zapalski pour Localtis

40 000 suppressions d’emplois en 2014 : ce plan social invisible qui frappe le secteur associatif

Les associations ont souffert sous la présidence Sarkozy. Vont-elles expirer avec Hollande ? 30 000 à 40 000 emplois devraient être supprimés en 2014, dans un secteur associatif qui en compte 1,8 million. Les raisons de cette gigantesque vague de licenciements : la baisse des budgets des collectivités locales, qui n’ont plus les moyens de soutenir les associations. Et la politique de l’État qui oriente ses subventions et ses appels d’offre vers les plus grosses structures, transformées en prestataires de services. Une politique jugée « aveugle et suicidaire » par nombre de représentants du secteur. Une enquête de Nadia Djabali pour Bastamag

Évolution de l’emploi dans l’Économie Sociale et Solidaire en région Centre

Les effectifs salariés de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) en région Centre ont constitué un moteur pour la croissance de l’emploi ces dernières années. Entre le quatrième trimestre de 2006 et celui de 2012, les emplois de l’ESS ont augmenté de près de 7 %, (soit plus de 4 800 postes), alors que sur la même période, le reste du secteur privé hors ESS a perdu 5 % de ses emplois (30 000 postes). Le graphique ci-dessous représente le taux de croissance de l’emploi d’une année sur l’autre (glissement annuel). Il indique une évolution inversée des effectifs salariés du secteur de l’ESS avec le reste de l’économie privée.

Québec : brochure syndicale sur les coopératives en milieu de travail

Les principaux syndicats québécois (la FTQ, la CSN et la CSD) avaient contribué au débat sur la loi 27. A l'occasion de de l'adoption à l'Assemblée nationale du projet de loi 27 sur l'économie sociale, ils lancent une publication à l'intention de leurs syndicats. Les coopératives en milieu de travail sont-elles un choix de développement ? Oui répondent les centrales syndicales dans ce document qui s'inscrit dans les suites d'un séminaire syndical conjoint sur le même sujet tenu à l'automne 2012 avec la collaboration du Chantier de l'économie sociale.

"Jeunes et séniors : une chance pour l’emploi dans l’ESS", colloque Udes, 2 décembre, Paris

L’UDES (ex Usgeres) organise le lundi 2 décembre un temps d’échanges sur le lien intergénérationnel en entreprise dans l’économie sociale et solidaire. Cet événement se déroulera dans l’amphithéâtre de la Macif (15-17 rue Etienne Pernet, Paris 15e) de 17h à 19h en présence de Benoît Hamon, Ministre de l’économie sociale et solidaire et de la Consommation et Michel Sapin, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social (sous réserve).

Etude sur l'emploi des jeunes dans l'ESS, CNCRES

Fin 2012, l’Observatoire national de l’ESS – CNCRES a lancé un travail sur l’emploi des jeunes dans l’économie sociale et solidaire (ESS). Il fait suite à l’étude précédemment menée en 2011 sur le vieillissement des salariés de l’ESS, étude qui a permis de mettre en lumière deux réalités :

- d’une part, une pyramide des âges dans les structures de l’ESS largement à la défaveur desjeunes de moins de 30 ans : ils représentent en effet seulement 19% des effectifs salariés ;

- d’autre part, plus de 600 000 départs à la retraite à anticiper d’ici 2020 et par conséquent unbesoin de renouvellement important des équipes.

Parallèlement à ce double constat, l’actualité justifie d’autant plus l’intérêt d’une étude sur l’emploi des jeunes dans l’ESS avec le lancement des « Emplois d’Avenir » et des « Contrats de Génération » qui concernent également les structures de l’ESS.

Pour ce faire, une étude des données statistiques sur l’emploi des jeunes et un travail d’enquête auprès des employeurs de l’ESS ont été menés (questionnaire en ligne et entretiens qualitatifs) : ce document de synthèse présente quelques résultats notables

Economie sociale : bilan de l'emploi en 2012

Recherches et solidarités fait le point sur l'emploi dans l'ESS en 2012 : légère progression (+0,3%). Les données présentées dans cette étude sont issues de l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (ACOSS-URSSAF) et de la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole (CCMSA), avec lesquels l'équipe de Recherches & Solidarités coopère depuis plusieurs années. Principaux constats :

L’économie sociale et solidaire : un enjeu pour les droits de l’Homme

Coopératives, mutuelles, associations : le devenir de l’économie sociale et solidaire est au cœur des mutations induites par les bouleversements mondiaux contemporains sous l’aiguillon des politiques européennes, ce secteur est confronté à l’extension du domaine marchand et à des restructurations économiques et juridiques incessantes. Son avenir reste conditionné par des débats sociaux, économiques et politiques engagés de longue date qui prennent aujourd’hui une acuité nouvelle, et par l’investissement d’un nombre toujours plus important d’acteurs – certains sociaux et d’autres pas. Il s’inscrit dans les réflexions sur des solutions alternatives, visant à une citoyenneté élargie qui adjoint au domaine civique et politique les dimensions économique et sociale. Un texte de Dominique Guibert pour la LdH.