emploi

Austérité : le cri d'alarme des associations

Face aux nouvelles mesures de restriction budgétaire, Didier Minot, porte-parole du Collectif des associations citoyennes, dénonce "un vaste plan social invisible". La récente création d’une commission d’enquête parlementaire sur les difficultés du monde associatif illustre l'inquiétude des 1,3 millions d’associations qui animent nos villes et nos territoires. D’ores et déjà, les difficultés sont nombreuses sur le terrain. La diminution des financements publics a déjà conduit certains départements à supprimer la moitié des postes d’éducateurs spécialisés. Ailleurs, ce sont des associations culturelles, des crèches parentales qui sont en difficulté. Mais ces difficultés ne sont rien par rapport aux remises en cause qui s’annoncent. C’est pourquoi le Collectif des associations citoyennes (CAC)  lance un cri d’alarme pour dénoncer un vaste plan social invisible.

L’Apec renforce ses actions auprès des employeurs de l’ESS

L’ESS est un secteur qui compte et l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) en est convaincue. Depuis le mois de mai, elle est présente dans 24 villes de France et organise des ateliers autour de l’économie sociale et solidaire, à l’attention des entreprises, des cadres en poste ou en recherche d’emploi, des jeunes diplômés mais également des porteurs de projets. Ses objectifs sont de conseiller les employeurs de l’ESS, de promouvoir auprès du public les emplois dans l’ESS et d’informer sur la création et la reprise d’entreprise dans le secteur.

Luxembourg : l'emploi dans l'ESS a doublé en 10 ans

Les maisons relais pour enfants, les épiceries sociales ou les maisons de soins, voilà ce qu'on appelle des entreprises sociales et solidaires. Au Luxembourg, leur nombre est en constante augmentation. «Avec 25 000 emplois en 2011 (derniers chiffres en date), les entreprises sociales et solidaires ont presque doublé leur poids dans l’emploi total depuis 2000», affirme une étude du Statec du 8 avril 2014, qui ne prend pourtant en compte que l’emploi salarié dans les organismes ayant une activité économique récurrente et dont le chiffre d’affaires est supérieur à 10 000 euros, ce qui sous-estime la taille de l'ESS...

Les jeunes s'expriment sur l’emploi dans l’ESS, 15 avril 2014, Paris

Le programme Jeun'ESS, animé par l'Avise, présentera le mardi 15 avril 2014 les résultats d'une étude Jeun’ESS sur l’emploi des 16-30 ans dans l’économie sociale et solidaire (ESS). Cette étude, réalisée par l’Avise en partenariat avec le CESOD, permet d’apporter un nouvel éclairage à visée opérationnelle sur les thématiques croisées : emploi, jeunesse et ESS, notamment en s’appuyant sur le point de vue des jeunes.

"Forum emploi jeun'ESS", 5 juin, Paris

La deuxième édition du Forum emploi Jeun’ESS aura lieu le jeudi 5 juin prochain au CIDJ à Paris. Cet événement ambitionne de mettre en lien les jeunes et les recruteurs autour d’offres de recrutement concrètes dans tous les domaines du secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS). Les postes à pourvoir le 5 juin prochain concernent des CDI, des CDD, des contrats d’alternances et des stages et s’adressent aux jeunes, de 16 à 30 ans, de tous niveaux de formation et de qualification.

L’UDES identifie les conditions de développement de l’emploi des jeunes dans l’ESS

Le cabinet Amnyos vient de finaliser pour l’UDES une étude sur l’emploi des jeunes dans le secteur. Menée en 2013, auprès d’un panel représentatif d’employeurs de l’économie sociale et solidaire, au niveau national et dans trois régions ainsi qu’auprès de prescripteurs des dispositifs d’emploi (Pôle emploi, Missions locales, DIRECCTE, Cap Emploi …), cette étude propose des pistes d’amélioration et de développement des coopérations afin de lever les freins à l’embauche des jeunes et répondre aux besoins de recrutement des employeurs du secteur.

Quelques chiffres sur l'ESS tunisienne

Selon le Réseau tunisien de l'économie sociale, la Tunisie compte aujourd'hui 42 mutuelles de santé (300.000 adhérents et 3,2 millions de bénéficiaires), environ 16.500 associations, 213 sociétés mutuelles de base de service agricole, 13 sociétés mutuelles centrales de service agricole et 2.838 groupements de développement dans le secteur agricole et de la pêche, ainsi que 3 fondations. Les acteurs de l'ESS tunisienne seront en visite en Belgique fin mars.