gouvernance

Gouvernance coopérative : un éclairage théorique

Cette étude à visée conceptuelle traite de la gouvernance des coopératives, champ sous-théorisé comparativement à la grande firme classique. Notre démarche mobilise trois théories relatives à ce sujet : le contrat psychologique, le contrat social et l’intendance. Le premier donne un modèle mental. Le deuxième conforte le contrat psychologique par des normes relationnelles et transactionnelles qui doivent organiser la relation des dirigeants avec les coopérateurs. La troisième fournit le profil et les convictions du dirigeant-intendant cohérents avec les attentes du modèle mental et les normes comportementales du contrat social. Cet article se propose d’ouvrir des perspectives, en accord avec les principes et les valeurs de la coopération, susceptibles de fournir des soubassements à un cadre théorique de gouvernance coopérative.

Numéro de revue: 
333
Année de publication: 
2014
Auteur(s): 
Nacer-Eddine Sadi et Françoise Moulin

"Gestion des entreprises sociales et solidaires", 15-16 décembre 2014, Clermont-Ferrand, appel à communications jusqu'au 30 juin

Suite à la première édition de la journée de recherche GESS (Gestion des Entreprises Sociales et Solidaires) organisée en décembre 2013 par l’Université Paris-Est - IRG, nous aurons le plaisir de vous recevoir à Clermont-Ferrand les 15 et 16 décembre 2014. Les journées de recherche GESS ont pour vocation d’accueillir, dans un esprit pluridisciplinaire, des travaux de recherche centrés sur les entreprises opérant dans le champ de l’économie sociale et solidaire (coopératives mutuelles, SCIC, SCOP, associations, fondations, CAE…). L'appel à communications est ouvert jusqu'au 30 juin.

Guide de gouvernance des coopératives et des mutuelles (IFA)

« Produire autrement », « consommer autrement » mais aussi « entreprendre autrement » illustrent les aspirations collectives à une plus grande maîtrise de l’activité économique pour satisfaire des préoccupations de long terme. Cohésion sociale, ancrage territorial des emplois et des décisions, développement durable sont des réponses apportées par les coopératives et les mutuelles depuis longtemps. Leur gouvernance démocratique comporte trois caractéristiques qui les distinguent des autres sociétés :

Séminaire avec R. Spear et M. L Cook sur la gouvernance coopérative, 19 nov, Paris

L’objectif du séminaire mensuel "Conflits et Territoires" organisé par AgroParisTech, le CNRS et l'INRA,  est de permettre d’engager la discussion sur la question des conflits liés à l’espace, et tout particulièrement sur la place des conflits dans la construction et la gouvernance des territoires. Le 19 novembre, Maryline Filippi (Université de Bordeaux, INRA et membre du comité de rédaction de la Recma) introduira les exposés de Michael L. Cook (University of Missouri, Columbia, Etats-Unis) sur "Cooperative Governance: lessons from a Board of Directors Chair Survey" et de Roger Spear (Open University, Royaume Uni) intitulé "Social entrepreneurship and co-operative specificities". Entrée libre sur inscription. 

Gouvernance démocratique dans les grandes entreprises de l’ESS : c’est possible? 8 novembre, Neuilly-sur-Seine

Au lendemain de la discussion au Sénat sur le Projet de loi de l’Economie sociale et solidaire, le CEGES et PWC organisent une rencontre sur la gouvernance des entreprises de l’ESS. Qu’en est-il de la gouvernance dans les entreprises dont le nombre de sociétaires est en constante augmentation : Véritable expression démocratique ou utopie ? Deux témoignages viendront éclairer les débats. Vendredi 8 novembre 2013 de 8h30 à 10h00 (Un petit déjeuner buffet sera servi dès 8h00) Auditorium Crystal Club / PwC 63 rue de Villiers 92208 Neuilly-sur-Seine.

Projet de loi d'avenir agricole : renforcement de la gouvernance coopérative

Le 17 septembre, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, présentait son projet de loi d’avenir du secteur. Terre-net Média détaille l'ajout d'une sixième obligation pour prétendre à la qualité et à la dénomination de coopérative ou d'union. "Il s’agit « pour l'organe chargé de l'administration de la coopérative de mettre à la disposition de chaque associé coopérateur, selon des modalités déterminées dans les statuts, un document récapitulant les conditions de son engagement d'activité, en particulier les quantités et caractéristiques des produits à livrer et les modalités de détermination du prix."