coopération agricole

Le nouvel Acte uniforme de l’OHADA sur le droit des sociétés coopératives : une transition à haut risque

Un billet de Fabrice Larue pour Farm."Les 18 et 19 juin 2013, j’ai participé au premier colloque international sur l’Acte uniforme relatif au droit des sociétés coopératives de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA), organisé conjointement par l’université du Luxembourg et l’université de Yaoundé, dans la capitale camerounaise.Le colloque était consacré à l’insertion de l’Acte uniforme dans le droit coopératif africain et à ses conséquences pour le fonctionnement des coopératives dans les dix-sept Etats membres de l’OHADA (1). Il ne traitait pas spécifiquement des coopératives agricoles, mais le bilan qu’il a permis de dresser sur la mise en œuvre de l’Acte uniforme dans ces Etats soulève de nombreuses interrogations pour les organisations de producteurs agricoles.

La FAO élargit son soutien aux coopératives agricoles avant la journée mondiale de l'alimentation

Le Protocole d’accord signé le 15 octobre dernier entre la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) et l’Alliance coopérative internationale qualifie d’ « unique » la contribution des coopératives agricoles. Il reconnaît les coopératives agricoles comme « des partenaires cruciaux dans la lutte contre la faim et la pauvreté ». Le protocole renforce le rôle des coopératives agricoles dans les négociations avec les partenaires publics, les ONG et le secteur agroalimentaire. En mettant l’accent sur le partage des connaissances, le protocole facilite l’accès aux capitaux pour les coopératives et encourage le développement durable des entreprises tant au niveau environnemental et social qu’économique.

7e journées de recherches en sciences sociales, Angers, 12-13 décembre 2013

Les 7es journées de recherches en sciences sociales INRA–SFER–CIRAD se dérouleront les jeudi 12 et vendredi 13 décembre 2013 à Angers (Agrocampus Ouest -Centre d’Angers). Ces journées constituent un important rassemblement de la communauté scientifique francophone en sciences économiques, humaines et sociales, qui travaille dans le domaine de l’agriculture au sens large, incluant l’alimentation, l’environnement, les territoires, la pêche et les forêts.La société et les politiques ont des choix cruciaux à faire pour l’avenir dans ces domaines qui touchent à la compétitivité économique, à la sécurité alimentaire, au changement climatique, à la gestion des ressources, etc. Notre responsabilité est d’éclairer les opinions des décideurs et d’accompagner les acteurs de la société impliqués dans les changements à entreprendre. Pour cela, les débats scientifiques au sein de notre communauté sont nécessaires pour ouvrir des pistes de recherche originales, produire des idées et des solutions innovantes pour demain, aussi bien dans les pays du Nord que dans ceux du Sud.

France Prune (coopérative) : bientôt la "paix des prix" ?

Maître Prunille, filiale de la coopérative France Prune et leader européen des fruits secs avec un chiffre d'affaires supérieur à 150 millions d'euros, a vu la semaine dernière plusieurs de ses sites bloqués par des dizaines de cultivateurs de prunes à pruneaux très remontés. Jugeant que les mauvaises récoltes enregistrées en Californie et au Chili leur étaient favorables, ils exigeaient une augmentation du prix d'achat de leur production. A l'issue d'une médiation de la préfecture, ils ont obtenu satisfaction avec en moyenne une augmentation rétroactive de 3 % sur les prix de 2012 et une hausse de 6,5 % sur ceux de l'actuelle campagne. L'accord envisage même une hausse supplémentaire de 1,5 % dans le cas où l'entreprise Maître Prunille serait bénéficiaire.

Projet de loi d'avenir agricole : renforcement de la gouvernance coopérative

Le 17 septembre, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, présentait son projet de loi d’avenir du secteur. Terre-net Média détaille l'ajout d'une sixième obligation pour prétendre à la qualité et à la dénomination de coopérative ou d'union. "Il s’agit « pour l'organe chargé de l'administration de la coopérative de mettre à la disposition de chaque associé coopérateur, selon des modalités déterminées dans les statuts, un document récapitulant les conditions de son engagement d'activité, en particulier les quantités et caractéristiques des produits à livrer et les modalités de détermination du prix."

KFC France signe avec la coopérative Gastronome

La chaîne de restauration rapide KFC France, qui souhaite doubler le nombre de ses restaurants d’ici 2017, a signé jeudi un partenariat avec Gastronome, première coopérative volaillère française, pour accroître ses approvisionnements. Ce partenariat, qui engage les deux parties pour deux ans mais qui vise à établir des relations de long terme, porte sur la fourniture de 2.000 tonnes de viande de poulet (filets, aiguillettes, ailes) la première année.