banque coopérative

A la marge ou grand public : conséquences de la politique d’insertion financière sur le développement des coopératives d’épargne et de crédit au pays de Galles

Cet article se fonde sur des recherches empiriques menées sur les performances financières et opérationnelles des coopératives d’épargne et de crédit (CEC) au pays de Galles. Cette recherche s’intéresse au soutien financier du Parlement gallois et du gouvernement britannique et aux conséquences qu’aura le programme d’insertion financière sur l’espace économique et social occupé par les coopératives d’épargne et de crédit. Cet article met l’accent sur un aspect particulier de la recherche : les entretiens réalisés avec des acteurs clés, des décideurs et des politiciens. Le mouvement naissant des coopératives d’épargne et de crédit s’est développé sous les bons auspices d’un gouvernement décentralisé. Cependant, les chercheurs remarquent que se préoccuper d’un programme d’insertion financière tout en se battant pour devenir des institutions financières coopératives indépendantes non seulement met à rude épreuve la performance financière et opérationnelle des coopératives d’épargne et de crédit, mais présente aussi des défis particuliers en termes d’orientation stratégique, de gestion et de gouvernance pour ces organisations en plein essor. A cet égard, cet article constitue une pièce de taille dans le puzzle du développement des CEC en Grande-Bretagne.

Numéro de revue: 
320
Année de publication: 
2011
Fichier attachéTaille
PDF icon recma320_052068.pdf477.7 Ko
Auteur(s): 
Jan Myers, Molly Scott-Cato et Paul A. Jones

Le numéro 68 du Ciriec Espagne consacré aux banques de l'ESS dans la crise

Le n° 68 de la revue CIRIEC-ESPANA est consacré aux institutions financières de l’économie sociale dans la crise financière. Cette monographie (254 pages téléchargeables en espagnol sur le site de la revue) est particulièrement opportune dans le contexte de la plus importante réorganisation du système bancaire réalisée en Espagne depuis   longtemps, motivée et accélérée par la crise financière et économique mondiale.

De la Nef (Nouvelle économie fraternelle) à la BEE (Banque éthique européenne), esquisse et enjeux d’une trajectoire

La Nouvelle Economie fraternelle (Nef), coopérative de finance solidaire française, prépare avec des partenaires européens la création de la Banque éthique européenne (BEE). La petite coopérative de finance solidaire opère là un double changement d’échelle en devenant une banque de plein exercice dans un cadre de dimension européenne. L’article reconstitue la trajectoire de cette organisation dans le cadre d’une analyse de processus. Son modèle économique basé sur une intermédiation simple et transparente et son approche pour dynamiser de nouvelles formes de proximité et mobiliser le réseau social fournissent la trame de notre réflexion pour mettre au jour les ingrédients (projet social, nature et forme du sociétariat, contexte économique et réglementaire, etc.) qui induisent la succession des séquences du processus évolutif de la Nef et ses bifurcations.

Numéro de revue: 
318
Année de publication: 
2010
Fichier attachéTaille
PDF icon Recma318_022038.pdf431.42 Ko
Auteur(s): 
Béatrice Chauvin, Ariel Mendez et Nadine Richez-Battesti

"Finance coopérative et développement durable", conférence Euricse, Trento (Italie), 8-10 juin 2011 (contribution à envoyer avant le 31 dec)

L'Euricse (European research institute on cooperatives and social entreprises) et l’EACB (European Association of Cooperative Banks) organisent la seconde conférence sur « Finance coopérative et développement durable » à Trento les 8-10 juin 2011. Les contributions sont à soumettre avant le 31 décembre 2010.

Téléchargez l'appel à contribution

De la démocratie locale dans certaines banques coopératives

Cet article s’intéresse aux pratiques démocratiques des banques coopératives en prenant appui sur la description du déroulement de deux assemblées générales de caisses locales. Sans prétendre aucunement à la représentativité, l’étude de terrain permet cependant de mettre en exergue certaines difficultés à faire vivre dans les structures de très grande taille les grands principes coopératifs : la libre adhésion, l’égalité de vote, la libre participation à la gestion et l’absence de but lucratif des représentants élus. Elle permet aussi de souligner l’absence de débat sur la construction d’un projet alternatif au fonctionnement financier capitaliste.

Numéro de revue: 
316
Année de publication: 
2010
Fichier attachéTaille
PDF icon 316_041057.pdf277.3 Ko
Auteur(s): 
Gilles Caire

"Existe-t-il des alternatives à la banque capitaliste?" 3e colloque du DEUST Travail Social, 8 octobre 2010

En raison d'un appel national à la grève contre l'actuel projet de réforme des retraites, le colloque prévu intialement le 23 septembre sera organisé le 8 octobre 2010.

« Réconcilier l’économie et la société »... Ce principe inscrit au fronton de l’économie sociale interpelle aujourd’hui avec vigueur tous les acteurs de la vie économique et sociale. Avec l’échec du capitalisme financiarisé et la mise en cause des politiques prônant l’individualisme et le court terme, l’esprit associatif, mutualiste et coopératif est de plus en plus fréquemment évoqué.

De nouvelles orientations fédérales pour la FNCE

La Fédération Nationale des Caisses d’Epargne présente ses nouvelles orientations fédérales 2010-2013, articulées autour d’un objectif majeur, « affirmer et promouvoir (leur) modèle coopératif », sur la base de trois orientations clés : faire vivre l’identité des caisses d’Epargne et renforcer la confiance, accompagner les élus des Caisses pour une meilleure gouvernance, enrichir (leur) réflexion par une démarche de veille et de prospective.