Envie

Vingt-deux projets ESS en vitrine de « French impact »

Au théâtre de la Renaissance, à Paris, pas moins de sept ministres se sont succédé sur scène le 12 juin pour parrainer 22 entreprises de l’ESS retenues au terme de l’appel à projets lancé en janvier par le ministère de la Transition écologique et solidaire de Nicolas Hulot. Grâce à un accompagnement financier sur trois ans, ces entreprises vont déployer leurs solutions en « changeant d’échelle ». Ainsi labellisés, mis en lumière et soutenus, ces projets deviennent une bannière de l’économie sociale et solidaire aux yeux du plus grand nombre.

Des subventions pour les ressourceries

L’association Envie, et son réseau de cinquante entreprises d’insertion, arrive à Paris afin d’aider les Parisiens à réparer leurs appareils électroménagers. Ce crédo double est le sien depuis trente ans : promouvoir l’insertion des publics loin de l’emploi, et promouvoir l’économie circulaire. Considérée comme la petite sœur d’Emmaüs, l’organisation cherchait un bâtiment depuis deux ans.