Base doc

Université d'Aix-Marseille III : nouveau DESU "Droit de l’économie sociale et solidaire"

L’Institut de droit des affaires de l’Université Paul Cézanne Aix-Marseille III vient de mettre en place une nouvelle formation conduisant à l’obtention d’un diplôme d’études supérieures universitaires (DESU) de « Droit de l’économie sociale et solidaire ».  Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 septembre 2011 auprès du secrétariat de l’Institut de Droit des Affaires : Sylvie ROUX – 04 42 17 25 60 – 

Séminaire "Mutualisation de projet, mutualisation de moyens dans l’ESS" - Grenoble, 8 septembre 2011

Ce séminaire a pour objectif de construire un partenariat actif entre la recherche, les collectivités locales et les acteurs eux-mêmes. Les enjeux liés à l’émiettement des structures, à la nécessaire diffusion des innovations et aux contraintes budgétaires, imposent d’imaginer des alternatives à la seule solution de la concentration –fusion. L’objectif de ce séminaire est de réfléchir avec les acteurs à la construction de projets collectifs basés sur la mutualisation de moyens (immobilier, financier, commercial, emploi).

Dans le cadre du volet prospectif du PLDESS (plan local de développement de l’économie sociale et solidaire) de l’agglomération grenobloise, l’ESEAC de l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble, en partenariat avec La Métro, a le plaisir de vous inviter à son prochain séminaire prospectif qui aura lieu le jeudi 8 septembre 2011, à l’IEP de Grenoble sur le Campus universitaire à St Martin d’Hères et aura pour thématique : « Mutualisation de projet, mutualisation de moyens dans l’ESS »

31e Rencontre nationale du Crédit Coopératif, 20 octobre 2011, Paris

Chaque année, le Crédit Coopératif réunit ses clients sociétaires, ses partenaires, les responsables de leurs mouvements, dirigeants et responsables de l’économie sociale et leur propose un sujet commun. En 2011, il a choisi « S'engager et coopérer : quel rôle donner à la confiance dans un projet commun? » La table ronde réunissant experts et acteurs de l’économie sociale sera suivie par : La remise des Prix Nationaux et du Trophée de l’Initiative en Economie Sociale de la Fondation Crédit Coopératif.

Aux entreprenants associés La coopérative d’activité et d’emploi, d'Elisabeth Bost

Elisabeth Bost. Editions Repas, 2011, 206 p.

Les coopératives d’activité et d’emploi (CAE) constituent une nouvelle expérience coopérative qui marque par son dynamisme et son caractère innovant dans la création d’activité. Outre leur mérite propre, elles présentent encore celui, plus subtil, d’attester la vitalité d’un modèle qui dans les autres familles se caractérise davantage par sa banalisation. Dans l’ouvrage qu’elle leur consacre, Elisabeth Bost, la principale initiatrice de cette expérience, nous offre tout à la fois une présentation de ses spécificités, de l’histoire de son émergence et de ses possibles orientations. La collection des Editions Repas s’enrichit ainsi d’un nouvel élément qui s’y inscrit parfaitement. Le propos de l’auteur est précédé d’une préface de Hugues Sybille et d’une postface de Jean-François Draperi, deux recommandations de poids.

Les territoires des finances solidaires, une analyse régionale en Bretagne et dans les Pays de la Loire, de Pascal Glémain

Glémain P. (dir.). L’Harmattan, Paris, 2010, 226 p.

L’ouvrage rend compte des résultats d’un programme de recherche pour l’innovation sociale et le développement de l’économie sociale et solidaire. Pour entrer dans sa lecture, il faut évidemment sortir de la marginalisation de l’espace dans les théories économiques, mais aussi se dégager d’une acception purement physique du territoire pour explorer ses dimensions institutionnelles, économiques et sociales. En effet, là où l’on s’attendrait à un zonage géographique pour analyser la couverture des finances solidaires en région, on découvre progressivement une démarche dynamique qui appréhende les transformations de ces fi nances dans le grand ouest de la France.

Mémoires d’un goujat, de Laurent Lasne

Laurent Lasne. Le Tiers Livre, Paris, 2011, 212 p.

Qui se souvient du Limousin Antoine Cohadon ? Du jeune « goujat » (apprenti du bâtiment) monté à Paris en 1840 au doyen respecté disparu en 1910, Laurent Lasne nous retrace l’itinéraire de ce militant injustement méconnu, eu égard à la constance de son engagement. Au cours de sa longue vie, ce maçon creusois aura été de tous les bons coups coopératifs, tout en prenant part aux grandes luttes sociales qui ont jalonné le destin des ouvriers parisiens du XIXe siècle.

Le rôle de l’Etat dans l’économie sociale en Algérie, par C. Mustapha et B. Abdellah

L’originalité de l’expérience de l’économie sociale en Algérie tient à la participation directe de l’Etat comme levier nécessaire d’animation et d’encadrement dans la reconstruction d’un lien social qui se délite, notamment sous les effets de la mondialisation. L’Etat-providence est en passe de devenir simplement régulateur tant sur le plan économique (restructuration) que sur le plan social (gestion des eff ets du programme d’ajustement structurel). Deux formes de solidarité ont caractérisé jusqu’alors l’économie sociale en Algérie. La première, ancestrale et religieuse, survit jusqu’à nos jours, mais elle a été restructurée par la voie associative. La seconde est la forme institutionnalisée à partir de l’Indépendance. Jusqu’en 1990, elle a été pilotée par l’Etat, dans le contexte de la construction d’une société à orientation socialiste.