articles

Vous trouverez ici la liste des articles publiés depuis 1921 et uniquement des articles (pas les notes de lecture, les rubriques d'actualité...).
La revue est en revanche intégralement en ligne sur depuis 2000 (n°278) sur la plateforme Erudit http://www.erudit.org/revue/recma/. L'ensemble de la publication est en accès libre, à l'exception des deux dernières années qui nécessitent d'être abonné à la version numérique de la Recma http://recma.org/abonnementrevue. Toutefois, Erudit ne proposant pas le téléchargement à l'unité (sans abonnement) des articles de moins de deux ans (barrière mobile), vous pouvez les télécharger ici via notre boutique (après la procédure d'achat par paypal, le pdf de l'article est accessible depuis votre espace utilisateur http://recma.org/user).

En libre accès ou payant, l’ensemble de ces fichiers relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. La consultation ou la réception de documents n’entraîne aucun transfert de droit de propriété intellectuelle en faveur de l’utilisateur. Ce dernier s’engage à ne pas rediffuser ou à reproduire les données fournies autrement que pour son usage personnel et privé conforme aux dispositions du Code de la propriété intellectuelle.

Éduquer à la solidarité : les rapports entre l’ESS et l’éducation en France du XIX e siècle à nos jours

Cet article étudie les liens entre l’Éducation nationale, l’éducation populaire et l’économie sociale et solidaire (ESS) en France du XIX e siècle à nos jours, et montre la transition d’une démarche de solidarité en faveur de l’éducation à la volonté de promouvoir une éducation à la solidarité. De 1820 à 1870, les précurseurs de l’ESS et de l’éducation populaire se sont révélés être des militants de l’éducation (I). De 1880 à 1930, à partir du moment où l’instruction publique est devenue accessible à tous et où les structures de l’ESS ont été autorisées, ces dernières ont cherché à influencer l’éducation selon leurs conceptions de la solidarité (II). Après la Seconde Guerre mondiale, l’ESS et l’éducation populaire semblent s’être développées de manière distincte de l’Éducation nationale, bien que des partenariats demeurent en vue d’éduquer à la solidarité (III).

 

Numéro de revue: 
348
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Olivier Chaïbi

Former des cadres dans un contexte de pauvreté : étude d’une formation universitaire en économie sociale au Burkina Faso

Cet article analyse la formation MEGEES (maîtrise en économie et gestion des entreprises d’économie sociale et solidaire), une formation professionnalisante présentant une histoire et une configuration particulières, créée au sein de l’Université Ouaga II en 2006. Les auteurs détaillent les conditions et processus d’émergence de la formation, née grâce à un partenariat de recherche interuniversitaire Nord-Sud portant sur l’économie sociale et sa structuration au Burkina Faso, pays où le secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS) est récent (I). Puis, ils analysent les enjeux et débouchés de cette formation qui vise à insérer des cadres sur le marché de l’emploi local (II), avant de présenter les résultats de l’enquête réalisée en 2017 auprès des diplômés des neuf premières promotions de la MEGEES (III).

 

Numéro de revue: 
348
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Jean-Baptiste Zett, Théodore Jean Oscar Kaboré

Renouer avec l’idéal démocratique dans les coopératives ivoiriennes grâce à la formation

Cet article analyse les pratiques et les enjeux de la formation aux valeurs de citoyenneté et de démocratie initiée dans les coopératives ivoiriennes depuis 2010. L’étude réalisée par l’auteur en 2016 auprès de 185 acteurs répartis dans cinq coopératives de café et de cacao montre que la quasi-totalité d’entre elles sont confrontées à l’hégémonie de certaines catégories d’acteurs pour leur gestion et connaissent des problèmes de leadership ou de mauvais positionnement des rôles dans l’organigramme. Les programmes de formation aux principes de citoyenneté et de démocratie, en favorisant l’appropriation des valeurs et des règles coopératives en matière d’égalité des droits pour tous, renforcent l’engagement des coopérateurs en même temps que leurs performances économiques.

 

Numéro de revue: 
348
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Christophe Adouobo N’DOLY

Insérer et innover : l’exemple de la Scic B323, une coopérative étudiante de prestations de services

Liée au master ESS de l’université de Poitiers, la Scic B323 est une société coopérative d’intérêt collectif créée sous forme de société par actions simplifiée (SAS). Il s’agit de la première coopérative étudiante proposant des prestations de services dans le domaine des études et du conseil. Les caractéristiques de cette coopérative favorisent l’éducation et l’insertion des membres-étudiants. Cet article étudie le processus de création de la Scic, fruit d’une réflexion de plusieurs années réunissant enseignants, élèves et praticiens de l’ESS (I) ; présente son organisation basée sur des producteurs bénévoles et la facturation des prestations aux clients (II) ; et détaille sa gouvernance à la fois multi-sociétariale, holacratique et « relayée » de promotion en promotion (III).

 

Numéro de revue: 
348
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Collectif B323 – Université de Poitiers

L’inclusion du coopérativisme dans l’enseignement élémentaire au Brésil : perspectives pour la jeunesse et le mouvement coopératif

Cet article expose les enjeux de l’intégration du coopérativisme dans le programme de l’enseignement élémentaire au Brésil. S’appuyant sur différents travaux scientifiques, l’auteur affirme que cette inclusion, si elle se réalise, pourra faciliter l’intégration sociale et offrir reconnaissance et visibilité aux coopératives. Il présente les principales caractéristiques de la pédagogie historico-critique, qui lui paraît la proposition la plus adéquate pour transmettre et assimiler un enseignement du coopérativisme. Il expose les actions réalisées par l’Organisation des coopératives brésiliennes (OCB) pour intégrer le contenu coopératif dans la Base nationale commune des programmes scolaires (BNCC). Enfin, il évoque les changements politiques survenus récemment dans le pays et la réforme du travail promulguée en juillet 2017, qui pourraient entraver ce projet.

 

Numéro de revue: 
348
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Anderson dos Anjos Pereira Pena

Un autre monde est possible : l’utopie pratiquée par l’Université coopérative internationale (1976-1992)

Ce texte présente l’expérience de l’Université coopérative internationale (UCI), un réseau francophone de chercheurs et d’acteurs engagés dans les sciences sociales des religions, le développement régional, l’économie sociale et l’éducation permanente. En un peu plus d’une décennie (de la fin des années 1970 au début des années 1990), de nombreux partenariats, projets de coopération, rapports et publications scientifiques ont émané de ce réseau international. Son but était de fédérer plusieurs groupes de recherche nés à l’initiative des anciens étudiants du Collège coopératif de Paris. Active en Europe, en Afrique, en Amérique latine et au Canada, l’UCI a suscité de multiples collaborations Nord-Sud, Sud-Sud et Nord-Nord, dont les retombées sont encore visibles aujourd’hui, et contribué à conférer une légitimité à bon nombre de chercheurs, notamment sur le continent américain.

 

Numéro de revue: 
348
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Davide Lago

De l’héritage d’Henri Desroche au savoir-faire des Collèges coopératifs

En prenant appui sur l’expérience et le savoir-faire des Collèges coopératifs (organisme de formation continue ou d’éducation permanente), et plus particulièrement sur celui d’Aix-en-Provence, l’auteur illustre ce qui a pu être fait à partir du modèle coopératif et éducatif hérité d’Henri Desroche dans les pratiques professionnelles des formateurs, dans les secteurs du développement social, du développement local, de l’éducation populaire et de l’économie sociale et solidaire. Une attention particulière est portée par l’auteur à la stratégie formative qui en découle, nécessaire pour faire face au défi d’un développement durable inclusif souvent occulté dans le débat public par la seule question économique ou la gestion de l’environnement et des biens communs naturels
(air, eau, terre, sol, biodiversité, etc.).

 

Numéro de revue: 
348
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Maurice Parodi