L’économie sociale et solidaire face aux nouvelles attentes de la société

L’économie sociale et solidaire – nous utilisons ici cette notion vague par facilité – est à la croisée des chemins : la révolution technologique et socioéconomique provoque des changements profonds concernant le rapport à l’espace et au temps, la redéfinition de la qualité des produits, les évolutions du travail salarié, le déplacement de l’action politique... Ces bouleversements rendent nécessaires l’anticipation sur les risques à venir et la construction de nouvelles formes de régulation. Face à ces risques, deux valeurs clés modèlent les nouvelles attentes : efficacité et solidarité, valeurs qui rejoignent celles de l’économie sociale et solidaire. Si celle-ci n’ignore pas ces attentes, elle ne paraît pourtant pas être aujourd’hui en mesure de les satisfaire. L’unité lui fait défaut. Il faut, sans crainte, acter les faux débats de légitimité qui la divisent, mais également faire l’effort nécessaire à leur dépassement.

The Social and Solidarity Economy and Society’s New Expectations

The solidarity and social economy is at a crossroads. The current technological, social and economic revolution is causing profound changes in the way people relate to space and time, product quality, the conditions of waged work, the place of political activism, etc. These changes make it necessary to think ahead about future risks and to build new forms of social coordination. In view of those risks, two key values underlie the expectations that have recently arisen –efficiency and solidarity. These values are consistent with those of the social and solidarity economy. The sector is aware of the emerging expectations, but does not seem able to meet them. Unity is lacking. The misunderstandings about legitimacy that divide the social and solidarity economy need to be confronted, but an effort should also be made to leave those debates behind.