Rapprochement entre la Fédération des Scop du BTP et la Fédération française du bâtiment

Fondée en 1946, la Fédération des Scop du BTP regroupait en 2017 366 entreprises employant près de 8 000 salariés, soit environ 1 % du secteur. Son adhésion récente à la Fédération française du bâtiment (FFB), approuvée par ses dix fédérations régionales, est essentiellement motivée par sa difficulté à se faire reconnaître comme représentative du secteur selon les termes de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, qui place le critère de représentativité à 8 %, avec des conséquences en termes de financements. Selon Charles-Henri Montaut, président de la Fédération des Scop du BTP, ce rapprochement, tout en garantissant la spécificité coopérative, met à la disposition des adhérents « les moyens colossaux de la FFB, en particulier sur la formation, ainsi que son appui technique ».

La Fédération des Scop du BTP devrait aussi pouvoir mieux faire connaître les avantages de la voie coopérative auprès d’une profession où les entrepreneurs peinent à transmettre leur entreprise.