Quels référentiels spécifiques pour les formations en ESS? 2e Rencontre UCE-Gifes à l'occasion de Coventis, 2-3 décembre 2010, Montpellier

L'Université coopérative européenne-Groupement international des formateurs en économie sociale (UCE-Gifes) organise sa deuxième rencontre les 2-3 décembre 2010 à Montpellier à l'occasion de Coventis, la Convention des entreprises de l'économie sociale.

L’essentiel de la journée de rencontre du réseau qui se tiendrait la veille de l’ouverture de COVENTIS, serait consacrée aux échanges des équipes participant autour de la question centrale de la formation spécifique des «entrepreneurs sociaux» ou des dirigeants des entreprises de l’ESS.

 Cette thématique générale pourrait être abordée par deux questions-clés :

1°) En quoi la formation (initiale et continue) des « entrepreneurs sociaux » (ou encore des « dirigeants », des « managers », voire des cadres des « entreprises sociales » ou des entreprises de l’ESS…) se distingue-t-elle des formations entrepreneuriales, managériales, gestionnaires… classiques ? (celles des cursus de licence et master professionnels ou des formations certifiantes des Universités ou (et) I.A.E., des Grandes Ecoles (E.S.S.E.C., H.E.C., E.S.C.,...) ?

Cette première question soulevant elle-même deux autres interrogations :

1.1 Qu’est ce qui distingue une « entreprise sociale » (ou une entreprise de l’ESS instituée) d’une entreprise classique (ou de droit commun) ?

1.2 A quel référentiel de compétences (compétences individuelles et compétences collectives) se réfère-t-on (explicitement ou implicitement) pour la mise en œuvre de nos cursus spécifiques ?

Il en découle d’autres questions liées :

  • Quel tronc commun de compétences avec tout type d’entrepreneur !
  • Où commencent (à partir de quel point distingue-t-on) des compétences spécifiques ?
  •  Quel poids accorde-t-on à ces dernières dans l’ensemble des compétences d’un entrepreneur ?
  •  etc.

2°) Deuxième question-clé : Comment construit on notre offre de formation spécifique d’entrepreneurs sociaux (ou de l’ESS) à partir de notre conception de l’entreprise sociale et des spécificités des compétences d’un entrepreneur social (ou d’un dirigeant de l’ESS) ?

  • Cette question se décline elle-même en trois interrogations majeures :
  • Quelle ingénierie de formation spécifique mettons-nous en œuvre ?
  • Quels contenus disciplinaires spécifiques (savoirs, connaissances), en plus ou en complément des savoirs théoriques et méthodologiques plus généraux ?
  • Quelle démarche pédagogique spécifique pour construire des compétences collectives d’un entrepreneur social : pédagogie collaborative, coopérative…

Présentation de  la rencontre et de l'UCE-Gifes

Programme