Préserver la solidarité !

Sans réponse suite à leur premier courrier paru dans Le Monde le 8 juin 2010, les principales associations de solidarité (Uniopss, APF, Emmaüs France, Cnape, Unapei, Fondation Abbé Pierre, Una, Fnars, Croix-Rouge française, Secours catholique, ADMR) ont adressée au Premier ministre, le 27 septembre, une lettre sur la nécessité de préserver le principe de solidarité, fondement de notre système de protection sociale.

Elles alertent sur les décisions financières prises actuellement par les ministères, collectivités et organismes de sécurité sociale, qui compromettent les missions, voire l’existence, d’associations de solidarité sur le terrain. Elles demandent un rendez-vous au Premier ministre pour discuter de cette situation qui fragilise encore davantage les plus vulnérables.

Téléchargez la lettre du 27 septembre 2010