"Penser et faire l’ESS aujourd’hui. Valeurs, Statuts, Projets?" XIIIe Rencontres du RIUESS, Angers, 5-7 juin 2013, appel à communications jusqu'au 18 mars

Le Réseau Interuniversitaire de l’ESS – RIUESS  - organise son XIIIe colloque à Angers les 5-7 juin 2013 sur le thème "Penser et faire l’ESS aujourd’hui. Valeurs, Statuts, Projets?". L'appel à communications est ouvert jusqu'au 18 mars 2013.

L’année 2012 a été consacrée année de la coopération et du modèle coopératif par l’ONU. L’Institut de Recherche des Nations-Unies pour le Développement Social s’interroge sur le potentiel et les limites de l’Economie Sociale et Solidaire. Ces deux éléments factuels soulignent que le discours sur le devenir et les mutations de l’ESS est désormais porté à l’échelle internationale. Il est donc d’autant plus urgent de questionner les verrous institutionnels, organisationnels, de la pensée, qui souligneraient les contraintes et les contradictions d’une ESS en expansion.

L’autre discours sur l’ESS vient des mouvements sociaux et des réseaux d’acteurs eux-mêmes qui cherchent, à travers l’ESS, les moyens nécessaires à l’atténuation des effets de la crise dans une ESS entre tensions et équilibres, entre marché et intérêt général. Dans ce cadre, une éventuelle transition économique et sociale est portée par la base selon un principe de « bottom up » qui réinterroge le sens de l’économie, de la monnaie, de l’économie politique, de la socialisation des êtres globaux, rompant avec une logique de « société de marché » pour que le marché reste au service de l’économie, de la société, des territoires.

Entre le discours et la réalité, l’idée même d’un modèle alternatif fait débat autant dans l’espace public, que dans la recherche scientifique qui interroge les fondements théoriques de cette économie de proximité (sociale et/ou géographique), de projets, faite d’expérimentations à plus ou moins grande échelle. Qu’il s’agisse d’une transition vers une économie alternative, ou vers une économie plus humaine, ou bien vers une économie au service de la société et des territoires, ou bien encore vers une économie socialement soutenable, économiquement viable, et respectueuse de l’environnement et de nos biens communs, l’ESS apparaît cependant comme « institutionnalisée ».

Pourtant son périmètre est encore flou, plaçant sous la même enveloppe de l’économie plurielle à la fois l’économie sociale institutionnalisée, la nouvelle économie sociale et solidaire, voire à l’international : l’économie populaire ou l’économie communautaire. Dans le même mouvement, les entreprises d’économie sociale et solidaire rencontrent les entreprises sociales, et s’articulent ou se confrontent à l’entrepreneuriat social. Des monnaies et des finances sont solidaires. Le commerce est équitable ou solidaire. Pour penser et mettre en oeuvre l’ESS aujourd’hui, il semble qu’il faille s’appuyer sur une convergence scientifique interdisciplinaire incluant l’ensemble des sciences humaines et sociales, économiques et de gestion, pour croiser les analyses en vue de mieux comprendre et anticiper les composantes d’une transition vers une « autre » économie.

C’est dans cette dynamique et cette volonté que s’inscrit l’appel à communication du RIUESS 2013-Angers. Les axes ci-dessous proposent d’envisager selon cinq dimensions de quelles façons l’économie sociale et solidaire s’organise pour préfigurer voire mettre en œuvre d’ores et déjà un modèle économique alternatif et viable pour les temps à venir. A l’issue de ce colloque, nous devrions être en mesure de non seulement expliquer la transition en cours des statuts et des fondements théoriques de l’ESS contemporaine, mais aussi de mieux comprendre les discours et les pratiques « sur » et « de » l’ESS contemporaine.

Axe 1 – Quel est le rôle des réseaux et des corps intermédiaires pour représenter et promouvoir l’économie sociale et solidaire ? Coordinateurs : Josette Combes, Laurent Gardin.

Axe 2 – Territoires et ESS en transition : que deviennent les valeurs et projets d'ESS ? Coordinateurs : Emmanuel Bioteau, Michel Abhervé, Francesca Petrella, Nadine Richez-Battesti.

Axe 3 – Quel est le rôle et quels sont les apports et les limites du modèle coopératif comme vecteur de transition économique ? Coordinateurs : Gilles Caire, Patrice Braconnier, Alexandrine Lapoutte.

Axe 4 – L’entreprise peut-elle être sociale ? Coordinateurs : Vincent Lhuillier, Alain Amintas, Sandrine Emin, Jennifer Urasadettan.

Axe 5 – En quoi la monnaie, la finance et le commerce, peuvent-ils contribuer au développement local dans un cadre solidaire ? Coordinateurs : Pascal Glémain, Jérôme Blanc, Jean-Christophe Guyomart, Elizabeth Poutier

La date limite de réception des propositions de communication est fixée au 01 mars 2013. Ces propositions, d’au maximum 1200 mots et précisant le sujet, la méthodologie et le cadre théorique, doivent être expédiées, par voie électronique, à :

 

 

Chaque proposition sera évaluée en double aveugle par le comité scientifique.

Les propositions devront posséder deux éléments distincts :

1) une fiche d’identification précisant le nom du ou des auteurs, ses qualités, le titre de l’intervention et un acronyme de cinq lettres,

2) la proposition proprement dite, de 1200 mots maximum, identifiée par son seul acronyme.

Le Comité scientifique fera parvenir sa réponse, acceptation ou refus, aux auteurs avant le 15 mars 2013. Les textes définitifs devront parvenir avant le 15 mai 2013.

Le Comité Scientifique se compose de :

  • Alain Amintas, Université de Rennes 2
  • Bernard Balzani, Université de Nancy 2
  • Jérôme Blanc, Université de Lyon 2
  • Patrice Braconnier, Université de Poitiers
  • Odile Castel, Université de Rennes 1
  • Eric Dacheux, Université de Clérmont-Ferrand
  • Sandrine Emin, Université d’Angers
  • Eric Lavillunière, Institut Européen d’Economie Solidaire
  • Henry Noguès, ADDES
  • Sandrine Rospabé, Université Rennes 1
  • Nadine Richez-Battesti, Université de la Méditerranée
  • Jennifer Urasadettan, Université Rennes 2

et des membres du Comité de Pilotage :

  • Michel Abhervé, Université de Paris Est Marne la Vallée
  • Emmanuel Bioteau, ESO, Université d’Angers
  • Valérie Billaudeau, ESO, Université d’Angers
  • Gilles Caire, Université de Poitiers
  • Josette Combes, Université Toulouse le Mirail
  • Erika Flahault, ESO, Université du Maine
  • Laurent Gardin, Université de Valenciennes
  • Patrick Gianfaldoni, Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse
  • Pascal Glémain, ESSCA-UCO, CIAPHS Rennes 2
  • Jean-Christophe Guyomart, Université d’Angers
  • David Hiez, Université du Luxembourg
  • Alexandrine Lapoutte, Université de Bretagne occidentale
  • Vincent Lhuillier, Université de Nancy 1
  • Francesca Petrella, Université d’Aix-Marseille
  • Elizabeth Poutier, ESSCA CeRESS

Adresses postales : Rencontres RIUESS 2013

ESO, MSH-Angers,5 bis bd Lavoisier - 49045 Angers Cedex 01, Téléphone : +33.2.41.22.63.49 (Noémie Lebrun )

et

ESSCA CeRESS, 1 Rue Lakanal, BP 40348 - 49003 Angers Cedex 01, Téléphone : +33.2.41.73.57.08 (Sabrina Guérif)