L’ESS dans la présidentielle : promesses de candidats

Le 2 mars, le Ceges (Conseil des entreprises, employeurs et groupements de l'économie sociale) invitait les principaux candidats à l’élection présidentielle, ou leurs représentants, à s’exprimer leurs visions de l’économie sociale et solidaire. Plus de 300 personnes (salle comble), des journalistes comme rarement il y en a eu pour un événement d’ESS, à l’Assemblée nationale pour écouter MM. Hollande, Rochefort (M. Bayrou), Longérinas et MMe. Mayer (M. Mélenchon), MMes Joly et Bachelot (M. Sarkozy; exercice de séducation peu évident dans ce cas, d'autant que le CAS souhaite développer l'entrepreneuriat social en proposant notamment de l'intégrer "dans l’accord-cadre entre le MEDEF et les ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur")