Les mutuelles alimentent le débat public sur la santé et la protection sociale

Diverses initiatives témoignent de la volonté de la Mutualité française de faire vivre un débat public sur la santé et la protection sociale et d’imposer ces thématiques comme un enjeu primordial des politiques nationale et européenne. Telle est d’ailleurs l’intention qui avait présidé à la création de la plateforme PlacedelaSante.fr lors de la campagne présidentielle de 2017.
Ainsi, prenant acte de l’absence de ces thématiques dans le Grand Débat national – qui surprend, compte tenu du caractère social du mouvement des Gilets jaunes –, la Mutualité française a organisé une soixantaine de débats couvrant l’ensemble des régions. Quid, par exemple, des déserts médicaux, et plus largement de l’inégalité de l’accès aux soins, liée non seulement à leur coût mais aussi au démantèlement des services publics ? Le public a été invité à s’exprimer sur ces questions. Les propositions issues du débat seront publiées sur le site www.mutualite.fr.

Au niveau européen, dans la perspective des élections qui se dérouleront le 26 mai (pour la France), la Mutualité française a publié un manifeste intitulé « Construisons ensemble l’Europe sociale de demain ! ». Elle affirme : « Nous, les mutualistes, acteurs européens de la société civile et du progrès social, croyons dans une mobilisation citoyenne dans les 28 États membres, à laquelle nous comptons contribuer ces prochaines semaines. Le modèle mutualiste est capable de fournir des réponses aux crises économiques, sociales et démocratiques que l’Europe traverse. »

Ce manifeste a été cosigné par la Mutualité française, l’Association internationale de la Mutualité (AIM), les organisations VDEK, SVLFG et Knappschaft (Allemagne), SVB (Autriche), Solidaris et LCM-ANMC (Belgique), Fimiv (Italie) et Montepio (Portugal).

Disponible en vingt-deux langues, le document a été largement diffusé par le Journal du Dimanche et divers médias européens. Jusqu’à la mi-mars, le public pouvait formuler ses propositions à partir d’un questionnaire figurant sur le site europeennes.placedelasante.fr.

Le mouvement mutualiste s’engage donc à relayer les attentes citoyennes sur les questions de protection sociale et de santé auprès du gouvernement français et des institutions européennes.