Le point sur le projet Waldec

Lancé en 2001, le projet «Web des associations librement déclarées » (Waldec) a bien avancé. Il ambitionne de répondre aux besoins exprimés par les administrations et par le monde associatif en

permettant l’échange électronique des données de déclaration ainsi que la dématérialisation des procédures de déclaration. Mieux encore, le projet Waldec « devait également comprendre un programme d’analyse simplifié des comptes des associations », selon le Haut Commissariat aux solidarités actives et à la jeunesse. De quoi aider bientôt à la production de chiffres de référence sur les associations. Près de 500 000 d’entre elles sont déjà entrées dans les bases de données à l’usage réservé des services de l’Etat et 1,7 million de dossiers (y compris donc les associations dissoutes) ont été recopiés. Cinq départements sont encore à équiper.
Question n° 37574, réponse du 26 mai 2009