Gouvernance associative : du management à l’innovation démocratique - Paris - 14-04-2015

Toute la Recma

  • 2010
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

De plus en plus d’associations perçoivent la gouvernance comme un véritable nœud gordien : l’enchevêtrement des difficultés tant internes qu’externes fait voler en éclat les modèles qui étaient jusqu’alors des instruments efficaces.

Dans le milieu associatif et ailleurs, des réponses concrètes se cherchent, de nouvelles pratiques s’inventent, témoignant du potentiel démocratique et citoyen dont elles sont porteuses.

C’est dans ce cadre que le Mouvement associatif et la Fonda organisent une journée autour de la gouvernance associative. Différents acteurs, qui ont su apporter des réponses, ou du moins développer des points de vue originaux, viendront par leurs témoignages alimenter nos débats.

Cette journée d’échanges aura lieu le mardi 14 avril 2015 au Palais de la Femme, 94 rue Charonne, 75011 Paris, de 9h00 à 17h. 
Un accueil café ainsi qu’un panier-repas seront offerts.

L’inscription est obligatoire, une participation aux frais de 10€ est demandée. 

Programme :

Animation de la journée par Vincent David, membre fondateur de l’Agence « Relations d’utilité publique »

9h00-9h30 : Accueil café

9h30 – 9h50 : Ouverture
Présentation de la journée par Vincent David
Intervention d'un représentant du Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

9h50 - 10h30 : La gouvernance associative, quels enjeux pour aujourd’hui et pour demain ?
Introduction à deux voix de Nadia Bellaoui (Présidente du Mouvement associatif) et Yannick Blanc (Président de la Fonda)

10h30 – 11h30 : Ouvrons les fenêtres !
Les gouvernances associatives sont plutôt uniformes et figées. A l’instar de ce que l’on peut observer dans les mondes politique et de l’entreprise, les hommes âgés et diplômés y sont surreprésentés. Comment permettre à chacun de trouver une place au sein du monde associatif, de s’y épanouir, voire d’y prendre des responsabilités ?
Olivier Bourhis (délégué général du Réseau National des Juniors Associations) et Bérénice Jond (présidente d’Animafac), Un représentant de Coordination Sud

11h30 – 12h30 : Tous engagés ?
Les mutations que le monde associatif a connues ces dernières années ont profondément fait évoluer les équilibres entre parties prenantes au sein de la gouvernance. Comment permettre aux bénévoles, aux salariés, aux bénéficiaires de participer, chacun avec leur légitimité propre, à l’élaboration continue du projet associatif et à sa mise en œuvre ?
Philippe Eynaud (enseignant chercheur à l’IAE de Paris 1), Elisabetta Bucolo (enseignante chercheuse au CNAM), Frédéric Amiel (secrétaire général du syndicat ASSO), Etienne Jacques (ex-directeur du centre social d’Hauteville) , Aldo Maggiore et Brigitte Beuriot (délégués du Comité Consultatif des Personnes Accompagnées)

12h30 – 14h00 : Déjeuner buffet

14h00 – 15h00 : Tous ensemble, tous ensemble !
Le point névralgique de la gouvernance est sans doute, au-delà de l’enjeu de la participation, celui du pouvoir de décision : quelle prise les acteurs associatifs ont-ils sur la définition même du cadre dans lequel ils interagissent et sur les modalités de leur participation ? Comment mettre en place une gouvernance qui tend vers l’horizontalité ? Et quels liens avec les procédures représentatives ?
Jacqueline Mengin (administratrice de la Fonda), Noémie de Grenier (co-directrice de Coopaname, sous réserve), Thomas Marchal (membre du Centre français de sociocratie), Lionel Maurel (membre fondateur du collectif SavoirsCom1)

15h00 – 16h00 : Gouvernance numérique : illusion ou révolution ?
Les outils, et notamment le numérique, sont souvent présentés comme des solutions ou des aides pour la gouvernance associative. Dans quelle mesure peuvent-ils contribuer à une participation accrue des acteurs et à un mode de fonctionnement plus horizontal ? Quelles en sont les limites ?
Cécile Bazin (directrice de Recherches et solidarités), Alexis Kauffmann (créateur de Framasoft), Jean Karinthi (membre d’Open Street Map et directeur d'une structure associative), Cyril Lage (membre fondateur de Parlement et Citoyens)

16h00 – 17h00 : Des gouvernances inscrites dans leurs territoires
Les gouvernances associatives ne fonctionnent pas en vase clos. Elles sont traversées par les logiques sociales, politiques, économiques, à l’œuvre dans notre société. Elles sont aussi en prise avec le territoire dans lequel elles inscrivent leurs actions, à l’échelle d’un quartier, d’une région, ou de la planète. Comment favoriser la perméabilité et la réflexivité territoriale nécessaires en matière de gouvernance ?
Jean Pierre Worms (administrateur de la Fonda et membre du collectif Pouvoir d’Agir), Michel Machicoane (vice-président du Mouvement associatif national et secrétaire général du Mouvement associatif Rhône-Alpes), Julie Bellenger (chargée de mission auprès de la direction générale de l’ONG Médecins du Monde) 

Pour s'incrire, voir le site de la Fonda.