Desjardins et HEC-Montréal créent un institut international de recherche sur les coopératives

Toute la Recma

  • 2010
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

C'est ce que le Mouvement Desjardins et HEC Montréal ont annoncé, mercredi, au Centre des congrès de Québec, avec l'Institut international des coopératives Alphonse-et-Dorimène-Desjardins pour assurer le développement de la recherche de pointe dans le domaine des coopératives, notamment celles dans le secteur des finances.

Bien qu'il existe des chaires de recherche sur le monde coopératif ailleurs dans le monde et au Québec, notamment à Sherbrooke et à l'UQAM, le nouvel institut serait unique au monde. Pour Jacques Robert, de HEC Montréal, et Monique Leroux, présidente du Mouvement Desjardins, le côté unique vient des partenariats qu'il développera avec d'autres institutions universitaires et avec le réseau des coopératives auquel est associé autant Desjardins que l'Alliance coopérative internationale, les cohôtes du Sommet.

Lire l'article complet sur le site lapresse.ca