Des recrutements plus fluides

Toute la Recma

  • 2010
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

Le 9 mars, Pôle emploi et l’Union des emplo­yeurs de l’économie sociale et solidaire (Udes) ont signé une convention pour la période 2017-2020 afin de valoriser les métiers de l’économie sociale et solidaire auprès des demandeurs d’emploi, et parallèlement, accompagner les employeurs de l’ESS dans leurs opérations de recrutement.
Initiée dès 2009, cette collaboration avait déjà permis la création du portail de l’emploi dans l’économie sociale et solidaire (Emploi-ess.fr) et la publication du Guide des 70 métiers clés de l’économie sociale (« Trajectoires »). Cette fois-ci, il s’agit de rendre plus visible et lisible le marché de l’emploi de l’ESS, pour que l’offre et la demande de travail se rencontrent plus facilement.
A l’occasion de la signature, Myriam El Khomri (ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social) a souligné que, grâce à ses 2,37 millions de salariés et son potentiel de recrutements important dans les prochaines années, « le secteur de l’économie sociale et solidaire est un véritable vivier d’emplois pour ceux qui souhaitent donner du sens à leur vie professionnelle ».