Associations et territoires: quelle place pour les associations dans les dynamiques territoriales en 2020?

Note de la Fonda, 16 mars 2012. Le local est-t-il aujourd’hui le terreau de nouvelles synergies associatives ? Le modèle d’organisation classique que représente la fédération d’associations semble en déclin. Peut-on, dès lors, imaginer que la mutualisation des moyens qui se fait actuellement sous contrainte en raison de leur rareté, se transforme en mutualisation intelligente, c’est-à-dire en regroupements d’associations autour de projets communs sur un territoire donné ? À partir de cette nouvelle structuration, quel type d’organisation les associations peuvent-elles se donner au plan national et européen ? Autrement dit, existe-t-il des modèles alternatifs qui puissent s’étendre au-delà d’un territoire donné ? Les conséquences de la nouvelle organisation des collectivités territoriales sont nombreuses : transferts de l’État vers les collectivités sans les moyens à la hauteur des exigences qu’on leur pose, phénomène de polarisation territoriale, inégalités territoriales croissantes, déserts ruraux et ghettos urbains. Ces dynamiques nouvelles ont contribué à transformer l’image des collectivités territoriales, aujourd’hui considérées comme les premiers partenaires des associations.