18 pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) sur le pas de tir

Les pôles territoriaux de coopération économique sont en train d'essaimer. Déjà 18 pôles-témoins sont actifs ou sur le point de l'être. Une première rencontre organisée le 25 juin 2012 a été l'occasion de mettre en avant les atouts de ces structures et le rôle particulier que peuvent jouer les collectivités territoriales dans leur développement. L’idée des PTCE est de regrouper sur un territoire donné des initiatives d’entreprises et de réseaux de l’ESS, associés à des PME responsables, à des centres de recherche, des organismes de formation et des collectivités locales, pour mettre en oeuvre des coopérations et des mutualisations au service de projets du domaine de l’ESS. Parmi les plus avancés figure le Pôle Sud-Rhône-Alpes, créé en 2007. Il regroupe sur un même lieu un ensemble d’acteurs de l’ESS de la Drôme : le groupe Archer, le Coorace régional, la chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (Cress) Rhône-Alpes décentralisée, l’Adie, etc. Il favorise les échanges, la mutualisation des services et le développement de nouvelles activités avec des partenaires extérieurs.

L’appel à projets lancé par les réseaux de l’ESS en octobre 2011 pour valoriser et développer les PTCE est un succès. Alors qu’on attendait seulement une vingtaine de dossiers, près de 150 réponses ont été reçues en un mois. Des projets comprenant plusieurs pôles à valoriser, des projets de coopération, des manifestations d’intérêt émanant de particuliers, de réseaux d’acteurs, de collectivités locales. Dix-huit pôles-témoins ont été sélectionnés. Ces pôles, opérationnels ou en passe de l’être, doivent permettre de lancer une dynamique nationale.

Lire la suite de l'article de Localtis 

Lire également  "Québec: représentants de l'ESS, universités et gouvernement lancent leur "pôle territorial de développement économique""